Posts Tagged ‘loïc le meur’

“Charlie” on ze Ouèbe !

10 septembre 2008
légende

L'empereur des start-up, Loïc Le Meur, a su trouver les mots justes pour me réconcilier avec les serviteurs de la Kommandantur ultra-libérale: “En m’engageant, j’ai eu envie de combattre les mensonges racontés aux jeunes depuis l’ère Mitterrand. En premier lieu celui à propos du travail et le fait qu’on pourrait réussir en travaillant moins. Résultat: aujourd’hui, les jeunes considèrent qu’ils n’ont plus que des droits.”

Mais non, ce n’est pas un canular.

Wallahi! comme dirait Dalil Boubakeur.

Après ma traversée à la nage de l’océan des blogs, c’est au tour de Charlie de marcher sur la Lune du Ouèbe.

Un site Internet pour Charlie! Si maman m’avait dit ça l’année dernière, je crois bien que je l’aurais déshéritée.

Reste à expliquer à nos futurs visiteurs comment j’ai pu, en 2001, me laisser aller à écrire ça:

À part ceux qui ne l’utilisent [Internet] que pour bander, gagner en bourse et échanger du courrier électronique, qui est prêt à dépenser de l’argent à fonds perdus pour avoir son petit site personnel? Des tarés, des maniaques, des fanatiques, des mégalomanes, des paranoïaques, des nazis, des délateurs, qui trouvent là un moyen de diffuser mondialement leurs délires, leurs haines, ou leurs obsessions.

Internet, c’est la Kommandantur du monde ultra-libéral. C’est là où, sans preuve, anonymement, sous pseudonyme, on diffame, on fait naître des rumeurs, on dénonce sans aucun contrôle et en toute impunité. Vivre sous l’Occupation devait être un cauchemar. On pouvait se faire arrêter à tout moment sur dénonciation d’un voisin qui avait envoyé une lettre anonyme à la Gestapo. Internet offre à tous les collabos de la planète la jouissance impunie de faire payer aux autres leur impuissance et leur médiocrité. C’est la réalité inespérée d’un rêve pour toutes les dictatures de l’avenir.

Publicités