Maniaco-remaniement à France Inter

val

Quand j'étais petit, je rêvais d'être Léo Ferré. Aujourd'hui, je suis fier d'avoir mis ma vie au diapason de ses chansons: “La révolution tralalère/La révolution tralalère/ La révolution tralalère/Quand ça tralalère trop ça s'casse/Ça s'met dans un coin à glander/Ça s'met dans un coin à glander/Pour longtemps de préférence…”

– Monsieur V. est arrivé, Monsieur le président.

– Bien, faites-le entrer… Salut Philippe, comment tu vas?

– Bonjour Jean-Luc. Ben, ça peut aller… Enfin, disons que ça pourrait aller mieux. Je ne sais pas ce que j’ai fait au bon Dieu des laïques: dès que j’apparais quelque part, les masses laborieuses se révoltent dans le quart d’heure qui suit. À part en Iran, où là – juré, craché –, je n’y suis pour rien.

– C’est justement à ce sujet que je voulais te voir, Philippe. Depuis hier matin mon téléphone n’arrête pas de sonner. Tout le monde me parle de toi, et surtout de ta première décision en tant que directeur de France Inter. Même mon ami Obama est inquiet. Il m’annonce que le Département d’État et le Département de la Défense suivent de près ta future grille des programmes, de peur que tu ne déclenches la Troisième Guerre mondiale. Mais qu’est-ce qui t’a pris Philippe? À peine arrivé, tu vires un gars qui nous a ramené 400.000 auditeurs en quelques mois!

– Tu me connais Jean-Luc, je ne transige pas avec les principes. À Charlie, j’ai perdu au moins 50.000 lecteurs en dix ans, mais je n’ai jamais vendu de beurre aux Allemands – pas même de la margarine!

– Mais qui te parle de vendre du beurre aux Allemands? Pommier n’est pas un collabo, il se contente d’animer la revue de presse du “7-10”…

– Écoute Jean-Luc: Siné est antisémite; donc c’est un nazi, puisque les nazis, eux aussi, étaient antisémites; or ton Pommier a cité favorablement Siné Hebdo dans ce que tu appelles sa “revue de presse”; donc, Pommier collabore avec les nazis. Tu vois bien que c’est un collabo.

– …

– Tu peux te vanter de m’avoir pris comme directeur d’Inter! Un peu plus et tu te retrouvais avec un énorme scandale sur les bras. Sans compter que tu risquais d’être tondu à la Libération!

– Mais à la Libération de quoi, Philippe? Il faudra bien qu’un jour tu finisses par admettre que la Seconde Guerre mondiale est terminée. Hitler est mort, Pétain aussi… Tu as déjà entendu parler du Tribunal de Nuremberg?

– Tout ce que je sais, c’est que les verts-bruns sont à nos portes, comme dit Sœur Caroline. Dieudonné, Ben Laden, Vincent Geisser, tout ça c’est burqa noire et noire burqa.

– Et Pommier dans tout ça? Qu’est-ce qu’il a à voir avec les verts-bruns?

– Mais voyons Jean-Luc, ouvre les yeux! Non seulement Pommier cite Siné Hebdo, mais en plus il le fait le jour où ce torchon anti-sarkozyste conclut un partenariat avec Bakchich.info, le Je suis partout du XXIe siècle agonisant.

– Ne me dis pas que ton vrai problème avec Pommier, comme j’ai pu le lire çà et , c’est que jamais il n’a cité Charlie Hebdo dans sa revue de presse?

– Mais si, bien sûr ! Quelle meilleure preuve que ce type est un facho?

– Comment ça, un facho?

– Ah dis donc, tu comprends pas vite, toi: Charlie Hebdo est un journal antifasciste, tu es au courant quand même?

– Admettons…

– Donc celui qui ne cite pas Charlie Hebdo dans sa revue de presse le fait par complaisance envers le fascisme. CQFD.

– …

– C’est pas parce que je suis un autodidacte que je ne suis pas capable de raisonner, hein!

– Rassure-moi Philippe, tu comptes prendre d’autres décisions du même style pour la rentrée?

– Tu peux compter sur moi Jean-Luc! Je vais te passer la station au Kärcher, tu ne la reconnaîtras plus en rentrant de vacances. Tu en as assez de cette bande de racailles? Eh bien, je vais t’en débarrasser!

– Mais de quelles racailles parles-tu Philippe? On est à France Inter, je te le rappelle, pas sur la dalle d’Argenteuil.

– Et Mermet, c’est quoi? Tu crois peut-être que les Français paient leur redevance audiovisuelle pour entendre quotidiennement une radio publique se livrer à l’apologie de Hugo Chavez? Tu as vu le sommaire de ses émissions? On dirait le programme électoral du NPA! Et le Monde diplo qui s’invite “Là-bas si j’y suis” tous les mois, avec Halimi en tête de gondole! Désormais, c’est Caroline qui animera l’émission, et c’est Ivan qui viendra nous présenter chaque semaine le sommaire du Figaro Magazine. Comme je dis toujours, les auditeurs de toutes les sensibilités doivent pouvoir écouter France Inter. Même ceux de droite!

Surtout ceux de droite, tel que c’est parti…

– Où est le problème ? N’oublie pas qui t’a fait roi, Jean-Luc!

– Et Didier Porte, au fait ? C’est pas lui qui collabore à Siné Hebdo?

– Tu veux parler de feu Didier Porte ?

– Tu l’as déjà viré ?

– Non, non, rassure-toi. Je lui ai juste demandé de faire son autocritique à l’antenne ou de quitter le navire. J’ignore encore ce que ce rat décidera…

– Et pour Guillon, comment tu vois les choses?

– Guillon ? Comme je dis toujours, “c’est un garçon qui a du talent. Simplement j’ai d’autres projets” pour sa chronique matutinale.

– Je peux te demander lesquels?

– C’est très simple : il aura l’obligation de consacrer toutes ses chroniques à dézinguer les Munichois du Parti socialiste. Qu’est-ce qu’on va rigoler!

– Comment ça ? Et pourquoi seulement les socialistes?

– Parce qu’ils l’ont bien cherché, pardi! T’as vu le communiqué qu’ils ont pondu contre moi?

– …

Toi qui avais peur que je parte trop souvent en week-end, tu dois être bien content de voir que je démarre mon nouveau job le pied au plancher.

– Très content, oui. Mais fais gaffe quand même à l’excès de vitesse. Je te rappelle que tu conduis ma bagnole. By the way, comme on dit à Washington, comment comptes-tu t’y prendre pour calmer le jeu avec les syndicats?

– Comment ! T’es pas au courant ?

– Au courant de quoi ?

– J’ai décidé d’autodissoudre les syndicats de France Inter. Comme je suis un patron social-démocrate, ils ne servent plus à rien désormais. Pour remplacer leurs AG stériles, j’ouvrirai un café-philo à la cafétéria de la Maison de la Radio, avec Raphaël et Bernard comme animateurs…

– Bon, Philippe, je crois qu’on va faire une pause pour aujourd’hui, le temps que je digère tout ça… Ah, au fait, puis-je me permettre de te suggérer une lecture de vacances? Tiens…

– Qu’est-ce que c’est ? Pas le Petit Livre rouge, j’espère!

– Non Philippe : c’est le Code du travail de Dalloz…

© photomontage via Rue98

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

22 Réponses to “Maniaco-remaniement à France Inter”

  1. Claude A. Says:

    C’est horrible, Philippe ! Il y’a déjà un groupe qui s’est monté sur Facebook pour critiquer ta décision de virer l’autre enflure de Jean-Marie Poirier de la Matinale !

    http://www.facebook.com/group.php?gid=105624938984&ref=nf

    Euh… mais si, Philippe, Facebook !?…. sur l’internet ?!…

    Et merde….

  2. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Claude
    Je suis sûr que c’est un coup du SNJ. À moins que Julien Coupat ne soit derrière tout ça. Je vais saisir la justice antiterroriste alliot-mariste.

  3. Pèche, chasse, nature et traditions Says:

    Ce monsieur pommier est un piètre chasseur, Monsieur val a bien fait de de le relever de son poste de guet. Il n’était obsédé que par les sangliers, nuisibles qui méritent évidemment la mort; tellement obsédé qu’il en a oublié le blaireau qui peut surgir à toute instant. Un accident de chasse est très vite arrivé

  4. Sébastien Fontenelle Says:

    NB: CE COMMENTAIRE N’EST PAS DESTINE A ETRE PUBLIE

    Monsieur V.
    Pourriez-vous je vous prie me contacter à l’adresse mail ci-dessus?
    Et cessez je vous prie de faire du mauvais esprit.

  5. Sébastien Fontenelle Says:

    Ah ben ça sert à quoi de dire qu’on veut pas qu’un commentaire soit publié?

  6. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Sébastien Fontenelle

    Sachez que contrairement à son auteur, les commentaires de ce blog ne sont pas modérés…

  7. Frédéric P. Says:

    charlie-hebdo a été cité plus d’une fois. ce matin d’ailleurs mais ce n’était pas la première. j’ai adoré la question d’un auditeur qui demandait à Besson s’il allait poursuivre en justice charlie-hebdo pour l’ avoir traité de menteur. il a demandé à Besson, c’est vous ou c’est charlie-hebdo qui ment? et Besson a répondu que ce n’était pas lui qui mentait. j’aurais aimé voir ta tête de martyr, Philippe V.

  8. jcfrog Says:

    Cher Monsieur V.,

    il me semblerait opportun de virer Mr Jean Luc H. au plus vite!

    Il ne semble pas bien comprendre la nécessité de la purge que vous entamâtes récemment dans les services publiques du Ministère de la Communication gangrénée par les troupes krypto marxistes que l’on sait.

    Je connais nombre de gauchistes qui médisent dans votre dos, n’hésitez pas à me contacter pour une liste détaillée. 🙂

    JC F.

  9. sylvain Says:

    trou du cul

  10. Chantal Says:

    Voilà,vous vous débarrassez de tous ces gauchistes anti Sarko et ces syndicats osent essayer de se révolter!!!MAis vous en avez maté d’autres,vous avez l’habitude de virer des gens sous de fallacieux prétextes et de museler les gens qui vous entourent!!A Charlie,vous aviez même réussi à faire signer une lettre par presque tous les journalistes contre Siné pour justifier son renvoi!!!!!Faites votre boulot de nettoyage,votre purge et Sarko continuera à vous en être reconnaissant…Bientôt peut-être,la villa Médicis(tiens,dommage,la place est libre mais vous êtes pris)…puis,le ministère de la culture……

  11. jcfrog Says:

    Je m’étais déjà fait la réflexion en passant par vos pages: c’est quand même un peu dure de suivre ici, difficile de savoir qui déconne ou pas.
    Ennuyeux.
    Alors perso, pour lever toute ambigüité, moi je déconne. 🙂

  12. papouf Says:

    M. Philippe VAL,

    Je tiens à vous faire part de mon soutien dans cette phase de transition à France Inter. L’accompagnement du changement est un exercice périlleux. Nul doute que vous saurez orchestrer les chantiers qui s’annoncent avec le professionnalisme et le discernement nécessaires.

    Bien cordialement
    P.

  13. NicolasS Says:

    Salut Philippe,

    Bon, écoute, oublies ce que je t’ai écrit l’autre jour concernant ta boulette avec Pommier. Au contraire: lourde moi rapidement le gros Mermet et le type qui ressemble à PPDA avec une perruque… comment il s’appelle, déjà? Ah, oui, Guillon.
    Faut que tu me fasses des vagues à France Inter, Philippe. Un raz-de-marée, même. Que les syndicats te prennent en otage dans ton bureau, que les auditeurs déferlent dans les couloirs et bousculent les hotesses d’accueil, que même Demorand te lâche.
    Faut que ça chie, mon ami.
    J’espère que je peux compter sur toi. N’oublies pas comme Carla t’apprécie, même qu’elle va peut-être reprendre une de tes chansons – mais pa la musique de Font, faut pas exagérer – sur son prochain CD. Parce que je suis un peu dans la merde, là. Avec cette saloperie d’affaire de Karachi qui me tombe sur les pompes. Une vraie casserole qui pourrait me coûter mon job. Tout ça pour l’autre gros bouffi qu’a jamais voulu me préter son chalet à Chamonix. Le grand Mamouchi, Balladur, oui.
    Si tu me fais péter France Inter, Philou, personne va plus s’intéresser à cette vieille affaire. A la trappe, les commissions pour financer le gros mou.
    Tu te souviens que pour l’affaire des caricatures je t’ai filé un coup de main? Ben, maintenant, c’est à ton tour…

    Nicolas

    PS: pendant que tu y est, vire moi aussi Demorand. Je sais pas, il m’agace ce type…

  14. Zgur Says:

    Le prognathisme n’est décidément pas un humanisme !

    Arf !

    Zgur

  15. la Grande Jaja Says:

    des nouvelles fraiches de « Pépé » Font (pas rancunier, même plus amer : la classe !) par ici :

    http://auteursreunis.free.fr/_WWW/_MAIN/?p=506&lang=fr

  16. Bregnard Jean Pierre Says:

    Pour moi, Spinoza n’est autre que le justificateur, sans le vouloir c’est certain (car Spinoza était finalement si bien, si profond, si doux même), du totalitarisme : la loi, faite par les humains, parce que ceux-ci sont supposés capables de prendre de vraies responsabilités et d’être doués d’un esprit de justice (en conformité, à l’époque de Spinoza, avec les préceptes divins) est forcément à suivre. Cela au nom de l’imperfection (du bordel total) que représente les désirs, les mensonges, l’égoïsme humain. M. Val lui ressemble : un rêveur très brillant, mais aussi, plus simplement, un esthète. C’est-à-dire (au sens kierkegaardien), qqn qui a, comme soucis premier, de faire de sa courte vie une sorte d’oeuvre (d’art). Cette angoisse peut appartenir à une personne de droite ou de gauche, athée ou religieuse, sympathique ou non, pouvant s’écraser ou, au contraire, passer tout le monde à la moulinette… L’esthète vise, avant tout, à la séduction de lui-même.

    En vous remerciant de me donner l’occasion d’écrire ces lignes.

    JP Bregnard

  17. le dormeur du sac à purin Says:

    Magnifique la photo illustrant l’article! c’est un montage si je ne m’abuse?

  18. Bernard-Henri Lévy Says:

    Quoiqu’il arrive, les auditeurs auront compris qu’il faut une purge à France Inter.
    Sinon, il va falloir diffuser ça :

    (pour ceux qui comprenne mon terrible accent états-unien : http://www.dailymotion.com/user/BernardHL/video/x9o0n8_message-to-the-young-people-of-iran_news ).

  19. karim Says:

    Cet article me fait penser à une corrida.
    Le frêle torrero agite le chiffon rouge face à cette supposée bête aveugle et sauvage des critiques qui ne comprennent (décidement) rien à la démocratie…
    Ta mise en scène n’abuse que les convaincus.

  20. cheneval monique Says:

    val,tu peut toujours virer Mermet,il a fait des « petits » partout,dans le moindre bled de notre belle France, combien de « Repaires »de son emission
    « La-bas si j’y suis »? Des lieux ou l’on débat ,ouverts à tous,sympas gratuits,
    C’est de la graine de Résistants qu’il a semé ,Daniel,et ça pousse!!!
    Bravo pour cette idée, peut-etre modeste,mais GENIALE !!
    Vite Ouvrez un Repaire près de chez vous…Cest que du bonheur, parcque
    de la résistance à ce que les médias veulent nous faire gober…
    Pour le prochain « Repaire » au « Dersin » c’est le mercredi 5 Aout,à Annecy.
    Amitiés à tous les résistants.MO.

  21. Alain TABLEAU Says:

    Avertissez-moi par courriel lors de la parution de nouveaux articles.

  22. gowitt Says:

    Val est un type lamentable. Sa vie est jalonnée de trahisons pitoyables au service d’une ambition demesurée. Val est perpétuellement en blessure narcissique. Val souffre, Val aurait aimé être un intellectuel influent, un référent mondialement reconnu, comme Noam Chomsky. Val n’a eu que l’ambition, Val est bête. Val était certainement un élève de qui on disait “beaucoup de bonne volonté, mais a quelques difficultés à acquérir de nouvelles connaissances”. Val devant l’immensité de son inculture, s’est mis en tête de citer. Alors Val a fait un effort de mémoire, il a appris une partie du dictionnaire des citations, et il nous en a abreuvées pendant des années, souvent, presque toujours, en dehors du contexte. Val est capable de dire “Tiens je m’taperais une choucroute !” en appuyant sentencieusement par un “comme le disait Schopenhauer”. Pour se donner une légitimité intellectuelle qu’il n’avait pas, Val a fréquenté avec une assiduité pleine de componction les iconoclastes de salon prétendument phares de la pensée. BHL, l’auteur prolixe de conneries indescriptibles, pour qui des philosophes comme J. Bouveresse ont le plus grand mépris. Le genre d’écrivain misérable, comme Minc, qui copie des parties entières d’ouvrages sans les citer et qui se roule ensuite avec délectation dans la fiente de sa honte, une fois la supercherie mise à jour, pour essayer de faire oublier qu’il pue. J’ai certainement du marcher dans du Val du pied gauche, je ne me suis jamais apercu que cela m’avait porté bonheur. Val nous a assommés de chansons stupides avec des textes ronflants sur une musique interpretée à la guitare comme un adolescent prépubère se livrant avec honte à un onamisme forcené. Val est un révolutionnaire de maisons de 3ème âge. Quand Porte et Guillon chatouillent un pouvoir aux dérives fascisantes, Val s’insurge sur la couleur du papier à chiotte de France Inter. Val impressionne par l’étendue de sa bêtise et de ses compromissions. Siné l’a pourri, ses amis de Charlie le conchient. Val est un post moderniste aux valeurs approximatives. Val est un héros balzacien de mauvais goût. Si val disparaissait, ce serait un excellente nouvelle, sans doute reprendrais-je alors 2 fois du fromage au déjeuner. Hees est un fourbe Val est son messie. Priez messieurs qu’il n ‘y ait pas de nouveaux la convocation des états généraux et la suite des évènements qui ont jalonné notre histoire pour nous débarrasser en son temps d’énergumènes aussi rassis que vous l’êtes. Si d’aventure je devenais commissaire d’un peuple en colère, c’est avec un plaisir sans nom que je vous enverrais dans sciure. Vous n’aurez pas le plaisir de me virer de France Inter, je n’y officie pas. Apportons tou(te)s notre soutien a Guillon et Porte sur tous les forum (sans ‘s’) possibles en traînant aussi ces petits messieurs dans la matière fécale dans laquelle ils évoluent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :