L’Appel de Joinville

valoponi

France Inter a perdu une bataille contre l'impertinence, mais France Inter n'a pas perdu la guerre à l'humour. Quoi qu'il arrive, la flamme de l'éditorialisme martyr ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas…

À vous je peux bien l’avouer (je sais que ça ne sortira pas d’ici).

Eh bien voilà: malgré mes démentis effarouchés (il fallait me voir, tel une pucelle à peine vêtue téléportée malencontreusement dans les douches du quartier réservé aux longues peines d’un pénitencier portoricain), oui, derrière mes déclarations larmoyantes contre le grand complot dieudonno-tauromachique venu me harceler jusque dans ma villégiature égyptienne (tandis que je méditais, devant le tombeau de Thoutmosis III, sur la suite à donner à ma carrière), en vérité je vous le dis: jeeeeee-juuu-bile!

Ah ouais ! Wallahi ! Un vrai jubilé !

Vous imaginez le truc ? Di-rec-teur-de-Fran-ce-In-ter. Bibi directeur de la première radio publique! Il a raison, au fond, Nicolas: “Ensemble, tout devient possible!” Ben oui, quoi: j’étais simple chroniqueur martyr, avec pour tout bagage mon CAP de guitare sèche et mon doctorat honoris causa de l’Université d’été du Medef, et me voici, du jour au lendemain, golden-parachuté ministre de la Propagande. Avec CX de fonction, secrétaire pour taper mes chroniques à la machine à écrire, sans parler des tickets restaurant ! Le top – à même pas 57 ans. Enfin, je frôle les cimes !

L’échéance approche. Les petits fours, les flonflons, l’accordéon Place de la Bastille, le discours devant le Panthéon, ce n’est plus qu’une question d’heures désormais. Dans les rédactions, des journalistes dopés au Guronsan veillent fiévreusement, devant le fil AFP, dans l’attente de l’“Urgent” qui officialisera la nouvelle et fera exploser leurs ventes ainsi que l’Audimat.

Je me dois d’être à la hauteur de l’événement, car il est historique.  Alors je ne vais pas attendre la dernière seconde pour rédiger mon speech, sinon ça risque de faire comme avec mes éditos et chroniques: à toujours les écrire sur un coin de table à quelques minutes du bouclage ou du direct, je n’ai pas vraiment le temps d’approfondir le sujet. Ce qui est tout de même dommage pour mes lecteurs et auditeurs, qui continuent de confondre la tauromachie et la Shoah, tout en croyant que le virus H1N1 a contaminé Internet.

Je ne vais pas le dissimuler : j’ai la pression. Les télés seront là (même CNN et Al Jazeera, m’a prédit Bernard). Harlem Désir est annoncé, tout comme Anne-Aymone Giscard d’Estaing (une de mes plus fidèles admiratrices).

Comment ? Vous vous demandez si cette histoire de nomination est bien sérieuse! Remarquez, vous avez raison de vous montrer sceptiques: comme je dis toujours, les infos qui paraissent sur Internet, ça vaut pas une bonne enquête copiée-collée de Sœur Caroline et Sœur Pimprenelle. Mais j’ai des garanties en béton. Jean-Luc (qu’entre nous, on surnomme “Bruce”) m’a juré ses grands dieux que l’affaire était conclue: “Sur le Coran de La Mecque!, comme dirait mon petit-fils, qui est scolarisé dans le public”, a-t-il ajouté. Et puis j’ai quand même eu ce rendez-vous secret à l’Élysée, moi aussi. Je vous en ai livré il y a peu le verbatim.

Donc on y va, c’est parti. Montaigne, Voltaire, Zola, Jean Moulin, vous qui êtes la Marne de ma pensée, que les flots déchaînés  de votre esprit inondent Joinville-le-Pont et fécondent la Seine de mon inspiration.

Françaises, Français; ami(e)s des Dom-Tom; musulmanes, musulmans; Séquanodionysiennes, Séquanodionysiens; usager(e)s d’Internet…

Le suffrage universel a parlé ! Par l’entremise d’un président élu démocratiquement, vous m’avez porté à la tête (pensante) de cette station qui fait le prestige de notre pays. Fort de cette légitimité incontestable, je fais don à la Maison Ronde de ma mâchoire carrée et de ma science infuse.

Les journaux, ces derniers jours, ont amplement détaillé mon parcours – qui sera bientôt couché sur les pages de nos livres d’histoire. Né à Neuilly-sur-Seine d’un père boucher, pas franchement de gauche, qui m’a prénommé Philippe au lendemain de la Libération, j’ai été un enfant martyr et néanmoins prodigue. Déporté chez les Oratoriens à l’âge de 12 ans, j’y ai vécu deux années d’enfer au cours desquelles j’ai pu me faire une idée de ce qu’ont subi les victimes de Pol Pot. Les psychiatres que je vois régulièrement (afin de les instruire sur l’évolution de la situation au Proche-Orient) prétendent que j’aurais conservé de ce traumatisme infantile un délire de persécution et une obsession envers l’univers concentrationnaire. Les sots!

Je ne m’apesantirai pas sur les vingt et quelque années que j’ai passées sur les planches des MJC, à faire semblant d’être de gauche et d’avoir de l’humour, en compagnie d’un pauvre type très collant (il m’aura fallu un quart de siècle pour m’en débarrasser!) dont j’ai d’ailleurs oublié le nom et avec qui, de toute façon, je n’ai jamais partagé un seul repas.

Bref, issu d’un peuple qui a beaucoup souffert, je suis issu d’un peuple qui ne veut plus souffrir.

Or depuis l’été dernier, ô combien meurtrier, je suis attaqué de toutes parts. On me moque, on m’insulte, on se paie ma tronche d’un bout à l’autre du Wild Wild Web. ¡Ya Basta! Plus jamais ça!

Désormais, c’est à votre tour d’en chier.

Philippe V. !
Philippe V. outragé!
Philippe V. brisé!
Philippe V. martyrisé!
Mais Philippe V. libéré!

Libéré de la corvée hebdomadaire que représentait la conférence de rédaction de cet hebdomadaire grabataire pour ados boutonneux et écolos niaiseux. Libéré de cette étiquette minable de journaliste satirique qui me pendait dans le dos comme un poisson d’avril en forme de bite à Choron. Désormais, appelez-moi “Monsieur le directeur de France Inter”. Depuis que j’ai fait évoluer la ligne éditoriale de mon hebdomadaire de Hara Kiri vers Kirikou, Christophe Barbier m’invite en week-end chez Carla Bruni.

J’ai de grands projets pour France Inter. D’abord, bien sûr, dératiser la station; la débarrasser pour toujours de toutes les bêtes immondes que couve le ventre encore fécond de l’hitléro-segolénisme hertzien. Ensuite, composer une grille des programmes reflétant la diversité des cultures, des sensibilités et des convictions qui donnent toute sa richesse et sa force à notre beau pays: l’UMP.

Sous mon règne, il s’agira aussi de réfléchir, de s’instruire, de s’informer, vous l’imaginez bien; c’est pourquoi je compte proposer à Alain FInkielkraut le poste de directeur des ressources humaines.

Last but not least, vous savez qu’avec moi, le comique, bien qu’involontaire, n’est jamais loin. C’est pas parce que l’islam est à nos portes qu’on va renoncer à s’en payer une bonne tranche!

Vous aussi, vous aimez vous esclaffer à en perdre haleine et à en recracher votre Badoit ultra-pétillante (mais pas n’importe quand, n’importe comment, en compagnie de n’importe qui ou à propos de n’importe quoi, non plus!)? À l’instar de Sœur Caroline, vous appréciez l’humour social-démocrate, avec de vrais morceaux de démocratie dedans? Comme Bruce, vous proscrivez l’impertinence et son cortège de wagons plombés?…

Alors ne zappez pas.

Restez sur France Inter… et participez au redressement national !

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , ,

31 Réponses to “L’Appel de Joinville”

  1. Sans-culotte Says:

    Ah, ça ira, ça ira, ça ira !
    Les islamocrates à la lanterne!
    Ah, ça ira, ça ira, ça ira !
    Les islamocrates on les pendra !

    Foutre Dieu ! Notre doulce France semblait plombée par le boulet benLado-gauchiste, mais je vois la lumière ! Enfin !!

    Pour Philippe Val : Hip, hip, hip, Hourah !

  2. Soeur Caroline Says:

    ça tient toujours mon émission d’enquête : Là bas si j’y étais, à la place de la propagande mermeo-chomskienne ?

    Je travaille actuellement sur un docu prouvant que la femme de Jean Ziegler a rencontré Ben Laden chez Siné le 10 septembre 2001.

    Je t’aime Philippe.

  3. Ubu Says:

    De par ma chandelle verte, cornegidouille, tout se passe comme le grand maître des phynances l’avait voulu !… La machine a décervelé remarche !… Tudez Capitaine P.V. !….

  4. Ivan Says:

    « Aaaah ! On fa arrêter de se la culer douce à Paris ! » (Thierry Lhermitte, Papy fait de la résistance).

  5. Chantal Says:

    J’attends avec impatience la publication des travaux de soeur Caroline,elle est tellement douée pour transformer allègrement en preuve n’importe quelle photo ou n’importe quel article de journal mal lu!!!
    Vous avez toujours su, cher Philippe, vous entourer de gens si estimables !

  6. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Chantal

    À Charlie, où nous travaillons sur MacIntosh, nous avons récemment rebaptisé Sœur Caroline et Sœur Pimprenelle, respectivement, “Pomme C » et “Pomme V”. En effet, leur maîtrise du copier-coller d’investigation est tel qu’elles enseignent aujourd’hui cette discipline à Sciences-Po et au Centre de formation des journalistes (CFJ), où j’anime quant à moi un séminaire d’éditorialisme martyr.

    Jean Ziegler et Tariq Ramadan, les Dupont et Dupond du jihad besanceno-khomeyniste, ne s’y sont pas trompés, eux qui ont dû se fendre, ces jours-ci, de piteux démentis suite aux attaques en piqué de nos deux Pomme-Pomme girls.

    Leurs textes ne se trouvent d’ailleurs que sur Internet, ce qui tend à prouver la nullité de leurs arguments, tout en confirmant la thèse centrale de mon œuvre philosophique: cet “égout” d’Internet est vraiment une “poubelle” !

    Quand je constate que ces deux tristes sires antisémito-castristes ont encore le toupet de venir y diffuser leurs appels à la haine charlie-hebdique, je me dis qu’il nous faudra bien, un jour prochain, nous résoudre à déclarer la guerre à la Suisse…

  7. le dormeur du sac à purin Says:

    Quand on commence à avoir les mêmes idées que Sarkozy…ils est grand temps de se poser quelques questions…

  8. Chantal Says:

    Mais non,on ne se pose pas de questions,on prend les promotions et on remplit son compte en banque!!!!J’espère ,cher Philippe,puisqu’on parle de banque justement,que vous amenez Malka avec vous à France Inter,il saura toujours utilement vous conseiller!!

  9. La French Connexion Says:

    On va enfin pouvoir entendre Gérard Carreyrou et Nicolas Baverez sur France Inter ! Vivement qu’on dégage la Cluzel effarouchée. Tout mes voeux de réussite M. Val, la gauche sociale-libérale et la droite libérale-sociale vous soutiendront jusqu’à la mort (cit.Jean Sarkozy) !

  10. La French Connexion Says:

    N’écoutez pas les fachistes de gauche, lecteurs crasseux et nihilistes de Siné-Hebdo et autre Politis qui vous insulte plus haut M. Val. Je constate d’ailleurs votre grande magnanimité en laissant cette plèbe vivant du rmi et du trafic de carambar vous relancer jusque sur ce blog. Au fait cette aprem’ je vais au théâtre des deux ânes pour voir jouer notre ami commun M. Font, m’y rejoindrait vous ?

  11. La French Connexion Says:

    « FASCISTES ».. Pardon !

  12. La French Connexion Says:

    Un autre de nos amis commun pourchassé par une horde de fascistes de gauche, Alexandre Adler, le meilleur d’entre nous, face à Rony Brauman et Jean Bricmont, deux loques pro-iraniennes, antisémites et lectrices de Siné-Hebdo et Politis (et des bouquins d’Halimi !) :

    http://frenchcarcan.com/2009/05/01/en-europe-nous-obeissons-aux-diktats-israeliens/

  13. Bob l'éponge Says:

    Ah! des fanboys aveugles de l’ami Zemmour (avec un site de bon goût, toute la subtilité des bimbos pinup, un véritable poème).
    Sincèrement, Philippe, n’en prenez pas ombrage, mais entre la finesse d’esprit et d’analyse d’un Eric Zemmour et la vôtre, mon coeur balance. Deux grands esprits de nos médias. Toujours spirituelles et d’une précision d’horlogers, vos analyses sur la société n’en demeurent pas moins accessible à la plèbe et le véritable « net journaliste » qu’est « La French Connexion » en est un flamboyant exemple.

  14. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    Ça y est les copains, c’est enfin officiel:

    http://www.charliehebdo.fr/cms/index.php?id=585

  15. Alexandre Adler Says:

    Victoire !
    Ton départ de Charlie Hebdo est sans aucun doute un immense succès pour la propagation des idées vraiment neuves de la gauche Sarkozyste.
    Mais serait-il également le révélateur de traîtrises au sein même de ton équipe ?
    La page du site de Charlie Hebdo annonçant ta promotion est surmontée du bandeau défilant : « 2 ANS! » puis « Bon anniversaire les lèche-culs », un dessin (de Charb, il me semble) montrant une immense langue au postérieur de Sarkozy! J’ai du mal à ne pas y voir une manipulation…

    Peu importe finalement, délaisse sans regret ton fanzine gauchiste pour le bateau amiral de la voix de la France, voilà l’avenir.

    Je retourne à mon mille-feuilles de reblochon et t’embrasse,

    A.

  16. Alexandre Adler Says:

    Victoire mon Philou !

    Ta nomination est sans aucun doute un immense succès pour la propagation des idées vraiment progressistes, mais sera-t-elle également le révélateur des traîtrises de ta propre équipe ?

    Sur le site de Charlie, la page annonçant ton départ est surmontée du bandeau défilant : « 2 ANS » puis « BON ANNIVERSAIRE LES LECHE-CULS », un dessin (de CHARB, il me semble) montrant une immense langue au postérieur de Sarkozy.
    Je n’ai pas pu m’empêcher d’y voir une conspiration (sans doute par déformation professionnelle) contre toi…

    Mais peu importe finalement, quitte sans regret ton fanzine pour la direction du vaisseau amiral de la voix de la France, voilà l’avenir !

    Je retourne à mon mille-feuilles de reblochon et t’embrasse,

    A.

  17. le dormeur du sac à purin Says:

    Toujours actionnaire majoritaire n’est-ce pas?!?

  18. E300 Says:

    […] et rendant hommage à ses fondateurs Cavanna, Cabu, Gébé et Wolinski,[…]

    Euh…Phiphi, sauf votre respect; Georges Bernier il sent le paté?

    Bon, con gratul à tion quand-même.
    Et la bise de Copenhââgue

  19. Chantal Says:

    Félicitations,Cher Philippe,quelle belle promotion (merci,gente Carla!!),ce Charlie hebdo et cette affaire des caricatures ont constitué un beau tremplin et un gros pécule!!!!
    Certains osent dire(et j’en connais plusieurs!!!!) que vous n’êtes qu’un grossier arriviste!!!Ce ne sont que de vils jaloux!!!!

  20. La French Connexion Says:

    Bon en somme il fait chuter les ventes de Charlie et on le recase sur une radio qui commençait à bien se porter, la promotion perpétuelle des serviles et des incapables c’est ça le fondement de la république, Vive le Roi.

    Charb et Riss vont-ils remettre la barque à flots ? Qu’ils embauchent des humoristes et écartent les pompeux pontifiants, les intellos emmerdants, les inextinguibles propagandistes de l’homosexualité et du féminisme tendance quartier Latin, les vieillards cacochymes sans talent (big up Wolinski), les bourgeois de gauche, espèce la plus répugnante qui soit. Que ce journal redevienne drôle, parce-que des cons qui font dans le sérieux c’est vraiment pathétique, c’est un coup à finir à la tête d’une radio publique quoi.

  21. Ivan Says:

    Salut,
    « Selon une information du Point, Philippe Val, 56 ans, prendra la tête de France Inter le 2 juin prochain. Val a annoncé hier son départ de la direction de Charlie Hebdo. Caroline Fourest lui succèdera à la tête du journal satirique. »
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/05/13/01011-20090513FILWWW00344-philippe-val-va-diriger-france-inter.php
    C’est une époque formidable pour nous. Nous jouissons non seulement sans entrave mais aussi sans limite. On se demande où cela va s’arrêter. On est les rois !
    Ivan

  22. le dormeur du sac à purin Says:

    j’oubliais…votre blog en prend un coup…vous voilà propulsé: « Le blog de Philippe V. directeur de France-Inter Martyr »…

  23. patrick dans le fon(d)t Says:

    et dire que j’ai chanté:
    « – plus de flics aux carrefours de nos doutes!!

  24. Mitch Says:

    Petit jeu. Quel est l’imbécile qui a pu écrire : « A Radio France, il n’est pas rare que ceux qui ont une place de parking obtiennent la Légion d’honneur dans les deux ans qui suivent » ?

    Réponse à la page 181 de « Si ça continue, ça ne va pas durer ».

    J’espère que Nicolas n’oubliera pas de te donner cette chose à porter avec ta vraie Laisse d’or.

  25. loïg Says:

    « soyez résolus de ne plus servir, et vous voilà libre » LA BOETIE

    Je ne sers qu’un maître très exigent, moi-même. (merci Stirner)
    Philippe, je t’aime parce que tu me fais réagir.
    La trou du culterie française n’aime pas les non formatés par l’enseignement.
    j’ai Bac moins 2 (comme toi ?) et j’ai bourlingué toute ma vie entre salariat, RMI et gestion de société.
    je sais le mépris de l’autre à mon endroit, par tous les petits fachos de gauche et autres functus de la res publica.
    bisous. Na doué, na mester, na den ha kargh.

  26. skalpa Says:

    Après avoir détruit Charlie, je vais m’attaquer à ce qu’il reste d’impertinent sur france inter, même si ce n’est pas légion….

    L’impertinence, c’est de m’avoir nommé, moi le grand, le seul Philippe V.
    Chacun son destin, ainsi font, font, Font et Val

  27. le mythomane Says:

    Philippe V ? Un Lebel pointé sur vous, bande d’islamo-gôchistes.

  28. efe de Panafieu Says:

    C’est parfait;ça ne me concerne pas,je transmets immédiatement à Toubon.

  29. Chantal Says:

    Voilà,depuis que vous avez pris de la promotion à Radio France(savez-vous où exactement ou le poste vous importe-t-il peu ou prou pourvu que vous touchiez de bonnes rémunérations?),nous n’avons plus de nouvelles de vous ici et en sommes bien marris!!!!

  30. Dalida Says:

    J’attendrrrai le jourrr et la nuit
    J’attendrrrai toujourrrs ton rrretourrr…

    PS : Mais enfin, qu’est-ce que tu fous ? (entre trrroubadourrrs on peut se tutoyer, non ?)

  31. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    Ça y est les aminches ! Me voici turbopropulsé président de la République de France Inter.

    Je vous poste un peu de lecture en attendant mon retour sur ce blog, qui ne saurait tarder.

    PS: Mermet, si tu me lis, il paraît qu’il y a une place qui va se libérer aux “Grosses Têtes”. Hin! hin! hin!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :