Judéobsédé

obsession-poster_85x112Cette semaine, j’étais convoqué à Sainte-Anne pour ma visite mensuelle chez le Pap (psychiatre de l’application des peines). Ces salopiots en blouse blanche ont en effet assorti ma libération d’une condition: me soumettre à des examens réguliers censés leur permettre de mesurer l’évolution de ce qu’ils appellent, pompeusement, ma “santé mentale”.

Décidément, depuis la seconde Intifada le monde marche sur la tête! S’assurer de la bonne santé mentale d’un éditorialiste en vue, c’est aussi incongru que de contrôler les urines d’un cycliste sur le Tour de France. Heureusement que je suis connu pour mon sens de l’humour!

Quelque peu inquiet à l’idée que ces suppôts du fascisme vert pourraient en profiter pour me renvoyer au goulag y relire tout Spinoza, j’ai toutefois dissimulé une enregistreur miniature dans un recoin de ma mâchoire. Ce qui me permet de vous faire partager le verbatim de cet interrogatoire que n’eût pas renié Klaus Barbie…

– Bonjour Monsieur V.? Alors, est-ce que vous avez bien suivi votre traitement depuis que vous êtes sorti?

– À vrai dire, Docteur, à l’instar de Bartleby, j’ai préféré ne pas. Je craignais un empoisonnement.

– Je vois… On dirait que votre paranoïa n’a pas vraiment dégonflé depuis notre dernière rencontre.

– Dégonflé toi-même! Dois-je vous rappeler que vous parlez au meilleur éditorialiste de France?

– De France Loisirs, voulez-vous dire! Bon, laissons provisoirement de côté votre tendance paranoïaque, et reparlons un peu de vos troubles obsessionnels compulsifs. Quelles leçons de morale avez-vous infligées à vos lecteurs, auditeurs et téléspectateurs ces dernières semaines?

– Mais voyons Docteur, je leur ai parlé des juifs! What Else?

– Mais encore?

– Ben vous savez bien, quoi! On en a pourtant assez discuté pendant mon incarcération. Ma thèse est simple comme une tribune de Pierre Jourde. En gros, le monde se divise en deux: d’un côté, les antisémites, qui lisent Bourdieu, Chomsky ou Halimi et sont hostiles aux bienfaits du libéralisme; et de l’autre, les juifs, démocrates éclairés, adeptes de la complexité, qui savent que le colonialisme est un humanisme et que les Arabes veulent notre perte. Mes amis et moi-même, nous proposons de construire un gigantesque mur aux frontières de l’Europe judéo-chrétienne afin de protéger la civilisation du BigMac contre l’impérialisme embabouché du couscous boulettes. J’essaie chaque semaine, d’un bout à l’autre de la TNT, de convaincre nos compatriotes des bienfaits d’une telle mesure…

– Mmmmouuais… J’ai sous les yeux le compte rendu de vos innombrables apparitions télévisuelles depuis votre sortie, ainsi que des extraits significatifs de vos récentes tranches de pudding éditorial. Afin de ne pas y passer la nuit, je ne mentionnerai que votre chronique sur France Inter. Le 16 janvier, vous la consacriez à l’“importation en France du conflit au Proche-Orient”; le vendredi suivant, vous vous émouviez de l’“annulation du spectacle d’Arthur à Vals-les-Bains”; quinze jours plus tard, vous dissertiez sur le néo-pétainisme de Pierre Péan, qui a eu le tort de s’en prendre, dans son dernier livre, à notre ministre du Riz basmati… Pour ne pas alourdir davantage votre dossier, je passerai sous silence l’affligeant édito sur les origines romaines du négationnisme qui ornait la page 3 de Charlie Hebdo le 4 février – édito que la Ligue de défense juive s’est d’ailleurs empressée de diffuser sur son site

C’est consternant…

– Que voulez-vous dire, Docteur ?

– Je veux dire, cher Monsieur, que l’obsession que vous manifestez à l’égard des juifs est, à bien des égards, comparable à celle qui animait les dignitaires du IIIe Reich…

[Recrachant ma gorgée de Badoit ultra-pétillante.] Quoi! Vous me comparez à Hitler, maintenant? Espèce de… de… Docteur Folamour!

– Je n’ai pas dit que vous envisagiez d’exterminer qui que ce soit, Monsieur V. C’est uniquement votre obsession respective que je comparais. Apparemment, vous n’envisagez le monde et ses soubresauts qu’à travers ce prisme unique. Chez vous, tout, absolument tout, se rapporte aux juifs. Vous ne pouvez passer une journée sans leur consacrer un discours, une chronique, un édito. Ils sont votre Nord, votre Sud, votre Est, votre Ouest…

– Mais voyons Docteur, ce n’est pas moi qui suis obsédé, c’est le monde qui est fait ainsi: d’un côté, les juifs; et de l’autre, les antisémites. Vous n’avez donc lu aucun de mes livres?

– Si, rassurez-vous. Croyez bien que j’avais mieux à faire, mais il se trouve que je suis payé aussi pour ça. Poursuivons. Si j’ai bien compris votre prose indigeste, vous pourfendez le communautarisme comme étant le mal absolu. Comment, en ce cas, conciliez-vous ce combat avec un discours qui départage en permanence vos concitoyens entre “juifs”, “arabes”, “musulmans”, “laïques”, etc.? Pensez-vous réellement que les êtres humains sont réductibles à la seule variable de leur appartenance ethnique ou religieuse, qu’elle soit assumée ou putative?

– Vous avez vraiment l’esprit tordu, Docteur! En tant que philosophe audiovisuel, je n’ai guère le temps de me poser ce genre de questions. Dès que je sors d’un plateau télé, je dois enfourcher mon scooter pour rallier un studio radio: je laisse la branlette intellectuelle aux fonctionnaires en grève.

– N’oubliez pas, cher Monsieur V., que si vous voulez demeurer à l’air libre, il est préférable que vous répondiez à mes questions…

– Bien, je vais donc faire un effort. Sachez que la judéité n’est pas le judaïsme mais qu’elle l’englobe. Être juif, ce n’est pas une question de religion ni de race (comme dirait Laurent): c’est avant tout une question d’état d’esprit – de philosophie, devrais-je dire. Moi-même, je suis juif alors qu’aucun de mes parents ne l’est et que je ne me suis jamais converti. Au XXIe siècle, être juif revient en fait à cumuler un certain nombre de vertus:

* le juif est démocrate (pourquoi croyez-vous que l’on parle de “peuple élu”?), et comme tout bon démocrate il réclame la dissolution des partis politiques staliniens situés à la gauche du PS;
* le juif est ultralibéral (car sans le libéralisme, nous nous éclairerions toujours à la bougie, comme les Arabes et les Vénézuéliens);
* le juif aime les guerres justes;
* le juif est abonné au Point, car le juif est un peu islamophobe. Cela ne [le] gêne pas de le dire;
* le juif a dans sa bibliothèque tous les “romanquêtes” de BHL et de Sœur Caroline;
* le juif fréquente l’Université du Medef et boycotte la Fête de l’Huma;
* le juif juge, comme Christophe Barbier, que les grévistes prennent les braves gens en otages;
* le juif dénonce les complotistes qui critiquent les médias qui mentent;
* le juif trouve que les noirs et les Arabes ne font aucun effort pour s’intégrer aux zones de non-droit où la police n’ose plus s’aventurer;
* le juif n’aime pas l’humour bête et méchant, auquel il préfère l’humour laïque et responsable;
Etc.

– Je vois… Avec vos Dix Commandements, vous êtes en quelque sorte le Moïse de cet hôpital…

– Je ne vous le fais pas dire, Docteur. D’ailleurs Moïse est mon deuxième prénom.

– Mais dites-moi, Monsieur V., de qui dressez-vous le portrait, au fond? Ce juif mythique dont vous énumérez les caractéristiques, ne correspondrait-il pas plutôt au portrait-robot d’un intellectuel médiatique néo-conservateur?…

– Attention, Docteur! Suggérez-vous qu’il y a trop de juifs parmi nos intellectuels médiatiques? Vous voulez que je prévienne mes amis de la Licra?

– Ce n’est pas ce que j’ai dit, Monsieur V. Mon hypothèse – que je vous serais reconnaissant de ne pas déformer, comme vous le faites systématiquement avec les propos de vos détracteurs –, c’est qu’après vous être fait connaître comme humoriste-chansonnier gauchiste, vous n’assumez pas d’être devenu, en un peu moins de dix ans, l’un des néo-conservateurs les plus exaltés du pays. Alors, pour donner à votre revirement idéologique une profondeur humaniste, vous en êtes venu à assimiler judéité et néo-conservatisme, vous faisant ainsi passer pour le Primo Levi de Saint-Germain-des-Prés. C’est pourquoi quiconque manifeste publiquement la moindre conviction de gauche (je parle, bien sûr, de la gauche de gauche, et non du parti socialiste) est aussitôt qualifié par vous et vos amis d’antisémite. Même les juifs n’échappent pas à la règle. Vous me suivez?…

– Des juifs de gauche? Vous devez faire erreur, Docteur: aucun juif ne voterait pour Olivier Besancenot, car il est antisémite. Vous faites sans doute allusion aux “traîtres juifs” comme Chomsky ou Braumann, qui passent leurs vacances avec Faurisson et Dieudonné…

– Vous voyez: vous vous montrez incapable d’en sortir. Quiconque ne pense pas comme vous est aussitôt suspecté de haïr les juifs, même s’il l’est lui-même.

– Docteur, au lieu de lire Le Plan B en cachette dans les toilettes de l’hôpital, vous seriez bien inspiré de vous procurer d’urgence le dernier ouvrage de Pierre-André Taguieff: il explique très bien qu’il n’y a plus, à la gauche du PS, que des islamo-fascistes pétris de judéophobie…

– Monsieur V., je vous dis à bientôt. J’ai en effet le pressentiment que nous serons amenés à nous revoir sous peu… Dans l’immédiat, si votre judéobsession peut vous aider à assumer le fait d’être devenu de droite, libre à vous. Restez tout de même vigilant, car vous me semblez… comment dire… extrêmement de droite. Saviez-vous que l’on peut être tout à la fois juif et d’extrême droite, Monsieur V.? Comme, par exemple, cet Avigdor Lieberman qui vient de remporter la troisième place aux élections législatives israéliennes…

– Ha! ha! Ça y est, j’ai compris: vous me faites marcher, Docteur! Vous travaillez avec Marcel Béliveau, c’est ça? Où est la caméra cachée? Ha! ha! ha! Vous avez bien failli m’avoir, mais celle-là, elle est un peu grosse. Des juifs d’extrême droite! hin! hin! Pourquoi pas des musulmans progressistes et monogames, pendant que vous y êtes!

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , ,

42 Réponses to “Judéobsédé”

  1. Nobo Says:

    Bravo excellent ! Tout y est en plus d’un portrait de l’époque…

  2. CopainDAvant Says:

    Coucou philou, tu me reconnais ? c’est moi ton ex-camarade de classe qui te foutais ton lit en portefeuille et qui t’ai fait une ou deux fois le coup de la bite au cirage. Bon, pas rancunier j’espère mon petit « Spinoza 4 fromages » !!

    J’adore ton article, tout est parfait. D’ailleurs, Baruch le disait déjà :
    « Entre deux substances qui ont des attributs divers, il n’y a rien de commun. » (L’Ethique 1ère partie Proposition II) donc le juif n’a rien de commun avec le non-juif. Et comme le non-juif est mauvais parce qu’antisémite, le juif est nécessairement bon. CQFD.

    Mais il y a une chose qui me tourmente tout de même dans ce monde décripté et limpide. J’ai lu Pierre Jourde comme toi (http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/01/21/le-juif-coupable-universel-par-pierre-jourde_1144695_3232.html) et j’ai tout de suite vu qu’il était dans le camp des juifs et de la bonté. Mais, je suis tombé des nues (enfin je vous en prie) lorsque j’ai appris qu’il collaborait (le mot n’est pas trop fort) avec ces antisémites du Monde Diplo (http://www.monde-diplomatique.fr/recherche?s=jourde). Or le Monde Diplo, c’est rien que des salauds : la preuve, ils aiment Chomsky et « Une chose vraie doit s’accorder avec son objet » (L’Ethique 1ère partie Axiome VI). CQFD.

    D’où ce paradoxe qui ébranle (http://www.dailymotion.com/video/x71b33_font-et-val-on-sen-branle_fun) ta théorie.
    J’ai un second problème : notre Baruch Spinoza (le « nature » pas le « 4 fromages ») était juif donc Bon. Mais apparemment, il a été considéré comme un traître pas ses coreligionnaires (les ancêtres de Alexei probablement). Donc, ce serait un Nazi. Et là, je ne sais plus ou j’en suis. Je croyais que le nazi c’était Heidegger, mais il a inspiré Lévinas que BHL aime bien. Et là je suis perdu.

    Alors je propose (Ethique à 4 fromages proposition I) d’appeler les situations précédemment citées « paradoxes de Philippe V. le martyr 4 fromages ». Il rejoindrait les grands paradoxes de l’histoire comme le « paradoxe de l’œuf et de la poule » ou le paradoxe du « chat de Shrödinger » ou celui du « chien de Bernadette Chirac ». J’espère nourrir ainsi tes réflexions avisées de plus grand éditorialiste de l’Univers (j’ai le droit à une laisse en or ?).

  3. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Copain d’Avant
    Je ne suis pas sûr de te reconnaître: vous étiez tellement nombreux à me martyriser au pensionnat que j’ai l’embarras du choix.

    Dis donc, c’est plus des précisions que tu me demandes, on dirait le grand oral de Sciences Po. Or, comme tu le sais, au lycée j’étais aussi nul en philo qu’en culture générale. Y a guère qu’au cours de morale que je ramenais des bons points.

    Je m’efforcerai de te répondre ces jours-ci, mais laisse-moi un peu de temps. Là, je suis en train de rédiger ma chronique de France-Inter pour demain, et je peux te dire que c’est coton car je me suis lancé un putain de défi: j’essaie de ne pas prononcer les mots “antisémitisme” ni “Israël”. C’est pas gagné…

  4. Nobo Says:

    Pour le portrait de l’époque :

    http://bougnoulosophe.blogspot.com/2009/02/lumpen-intelligentsia.html

  5. Alexei Says:

    Je t’aime Philippe ! Mais moins que l’assiette d’andouillettes au maroilles que je suis sur le point de déguster pour finir mon goûter.

    J’ai constaté avec délice que le Charlie de cette semaine est partie en guerre contre le protectionnisme, ce nouveau racisme qui ne devrait pas tarder à virer à l’antisémitisme.

    Pour ta défense du libre-échange, tu mérites bien de m’accueillir dans ton journal, pour remplacer Cavanna dont le refus de rompre avec l’esprit bête et méchant prouve qu’il est sur le point de te trahir.

    Alexei, qui t’aime ( mais moins que le mille-feuilles de boudins noirs et gras-double qui m’attend ce soir )

  6. Sébastien Fontenelle Says:

    Je ne vous félicite pas.
    Nom de Dieu, j’ai même un peu honte pour vous.
    (Je veux naturellement parler du grotesque message que votre site affiche quand on veut entamer un (riche) débat: « Notify me of follow-up comments via e-mail ».
    Et ta grand-mère, sans déconner.
    Elle notify?)

  7. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Alexei
    Fais attention à ton cholestérol, tu sais ce qu’ont dit les médecins de l’Hôpital américain. Par les temps qui courent, on ne peut pas se permettre que tu fasses défection.

    Quoi qu’il en soit, je suis heureux que ma nouvelle réforme sur la promotion du libre-échange dans Charlie te convainque enfin que ta place est chez nous. J’en avais assez des jérémiades gauchistes sur le recul de l’État-providence. Comme dit Franz, ras-le-bol de l’idéologie du père peinard que professent les lycéens, ces vrais réactionnaires!

    Ne rate surtout pas le numéro de la semaine prochaine: j’ai demandé à Oncle Bernard de préparer une hagiographie de Milton Friedman (sur 8 pages).

  8. Sébastien Fontenelle Says:

    Franz est bon, mais Christophe est le meilleur.
    De très loin.
    La preuve, ici:
    http://www.lexpress.fr/actualite/economie/la-facture-sociale_740290.html
    Un style.
    Une élégance.
    Une intelligence.
    Au service du patr… Du lectorat.

  9. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Sébastien Fontenelle (1)
    Laissez ma grand-mère en dehors de tout ça, elle ne notifyrait pas de mal à une mouche.

    J’ai tout simplement adopté un dispositif de détection des adresses IP islamo-gauchistes. Désormais, dès que l’envie vous prendra de me calomnier dans ma propre maison, ou de venir y chanter les louanges de vos amis Julien Coupat et Marina Petrella, vous verrez s’afficher ce genre d’alertes.

    Comme j’imagine que vous parlez mieux le quechua bolivien que l’américain, je vous en livre la traduction: “Notify me of follow-up comments via e-mail”, ça signifie: “Vous pénétrez sur un blog antiterroriste: vos commentaires seront aussitôt transmis à la DCRI et vos données personnelles au fichier STIC.”

    Comme disait Voltaire, “la sécurité est la première des libertés”.

  10. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Sébastien Fontenelle (2)
    Vous revenez à de meilleures dispositions, j’en suis fort aise. Je désespérais de vous voir moderniser un jour votre logiciel.

    Je l’ai souvent dit sur ce blog: Christophe est le plus talentueux et le plus culotté d’entre nous. On le surnomme d’ailleurs le souverain poncif (ou le souverain pontifiant, ça dépend), ce qui vous donne une idée de son importance. Ses éditos sont autant de bulles papales.

    Cela étant, je trouve le texte que vous mentionnez un peu trop bolchevique à mon goût:

    “Le gouvernement doit suspendre le bouclier fiscal…”
    “…il faut que les plus aisés financent davantage l’aide aux démunis.”
    “Le patronat, lui, doit renoncer à ses fantasmes de licenciement souple…”

  11. cyclomal Says:

    FOG, Barbier, faut aimer se faire mal ou alors arriver à en rire. A moins que vous n’admiriez secrètement leur éthique irréprochable, toujours au service du pouvoir, qui n’a d’égal que leur servilité et l’élégance experte avec laquelle ils croient s’en départir. Saurons nous être tous antillais pour me jeter ces enflures culs par dessus tête? En compagnie des syndicats embedded bien sûr. Il serait temps!

  12. Christophe Says:

    Merci pour tes louanges Philippe.

    Grâce au combat que tu mènes, ceux qui me reprochent de penser avec mon écharpe ne l’emporteront pas au paradis.
    D’ailleurs, c’est à l’écharpe que l’on reconnait le penseur. Je sais que tu en portes une quand tu écris tes pertinentes chroniques, en témoigne la photo de toi sur le site du 7-10 d’Inter.

    N’oublie pas la délicieuse Sylvie Pierre-Brossolette qui a découvert qu’au dessus de 40 ans, un chercheur ne vaut rien, au contraire d’un éditorialiste qui peut distribuer son savoir jusqu’à pas d’âge.

  13. Crapaud froid Says:

    De mon point de vue, c’est vite vu : Val fait commerce de notoriété sur le dos d’une grande cause : la défense des juifs persécutés tous azimuts, avec Shoa à la clef. Il applique la tactique de Paul de Tarce qui, à mon sens, s’est converti quand il réalisa qu’il avait plus à gagner à emboîter le pas des chrétiens plutôt qu’à les persécuter.

  14. Nicolas Demorand Says:

    Bon, en tant que partisan du jeu démocratique, je m’incline évidemment devant la variété des commentaires, mais Philou, tu tiens vraiment à le prouver qu’Internet recèle de cinglés prêts à véhiculer toutes les théories et tous les messages fumeux ?

  15. Monsieur Patate Says:

    Désolé d’être un peu sérieux, mais je tenais à vous rassurer, Cher Philippe.

    En effet, vous n’êtes pas le premier « ex gauchiste » à succomber aux valeurs néo-conservatrices. C’est même un parcours d’une banalité absolue, puisque les inspirateurs du néo-conservatisme américain étaient eux-mêmes, bien souvent, d’anciens étudiants et militants gauchistes, d’ailleurs parfois même à la pointe des les combats des droits civiques et contre la Guerre au Vietnam.

    De jeunes intellectuels idéalistes comme il y en avait tant dans les années 60, et qui on progressivement dérivés vers la droite, convaincu de la mission civilisatrice de l’Occident « judéo-chrétien ». Et de Glucksmann à Finkie, cette dérive des chevelus sixties du maoïsme ou du trotskisme à l’Atlantisme néo-con a pu être observé également en France, à l’ère du sarkozysme triomphant…

    Votre psy affirme que vous liez à tort « judéité et néo conservatisme ». Il a raison. Toutefois, il serait absurde de vouloir nier le fait que les principaux inspirateurs de ce courant de pensée étaient effectivement juifs et très motivés par la protection d’Israël (qui explique en partie leur dérive droitière). Ce qui peut expliquer votre tendance maniaque et votre confusion systématique. Mais ça n’implique pas que tout juif adhère au néo-conservatisme, pas plus que ça n’implique que ceux qui critique ce courant idéologique soient antisémites !

    Je vous laisse à vos soins, et espère avoir contribué à améliorer votre équilibre mental…

  16. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Nicolas Demorand
    Je ne cherche pas à le prouver, puisque je pense l’avoir déjà fait il y a longtemps, dans un célèbre édito que tu as forcément encadré dans ton bureau à la Maison de la Radio.

    Mais je dois reconnaître avec toi que les ex-derniers commentaires à ce post témoignaient d’un glissement vers le côté obscur de la Force qui me semble dépareiller un tantinet le ton bon enfant de nos échanges habituels.

    Une fois n’est pas coutume, j’ai donc appliqué la méthode que tu as initiée dans la tranche matinale de France Inter avec les trublions du Plan B, et je viens de modérer (c’est plus poétique que “censurer”) a posteriori six commentaires récents émanant de deux contributeurs.

    @ Le pompier qui n’a jamais vu fondre de l’acier trempé, alias Zémour666LaBêteDeLapocalypse, etc.
    Il y a un judéobsédé de trop sur ce blog, et j’ai bien peur que ce soit vous. J’ai effacé vos comms. Désolé, mais comme disait Voltaire: “La liberté d’expression s’arrête au 44, rue de Turbigo.”

    @ Red Baron
    Idem, comms effacés. Votre accent allemand est trop prononcé et je n’ai pas bien compris vos messages, si ce n’est votre souhait que les liens des billets s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre, ce dont je tiendrai compte à l’avenir.

  17. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    Purges (suite)

    @ Crapaud froid
    Je me vois contraint d’effacer le commentaire suspicieux que vous venez d’adresser à Zémour666LaBêteDeLapocalypse puisque, comme je l’indique quelques lignes plus haut, je ne souhaite ni conserver son commentaire, ni contribuer à ce qu’un débat talmudique s’engage sur ce blog (car c’est un sujet très peu porteur en termes d’Audimat).

    N’y voyez rien de personnel…

  18. Crapaud froid Says:

    @Philippe V., éditorialiste martyr : vous avez effacé la liste, mais trop tard : j’ai eu le temps de la copier sur mon ordi. Que savez-vous faire d’autre à part crier au loup et censurer ??? Cette liste est horrible, je le conçois très bien, mais il me semblerait plus intéressant, pour tout le monde, d’apporter les preuves qu’elle est une invention du même tonneau que Les Protocoles des sages de Sion.

  19. Crapaud froid Says:

    @Philippe V., éditorialiste martyr: vous plaisantez, j’espère, quand vous écrivez : « car c’est un sujet très peu porteur en termes d’Audimat » ! Mais oui vous blaguez, cela me confirme que vous êtes p(r)ince sans rire… Et les princes, ça n’aime pas trop les vérités qui dérangent. C’est comme ça la vie, plus on est « engagé » plus on se heurte à ce genre de vérités.

  20. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Crapaud froid (1)
    Je n’ai rien contre le fait que vous ayez copié la liste. Rien non plus contre le fait que vous la fassiez circuler par mail, que vous en fassiez un livre, un disque ou une comédie musicale.

    Je n’ai aucune opposition à ce que vous enquêtiez pour savoir si les citations présentées par M. Zémour666 sont du même acabit que les Protocoles des Sages de Sion, ce que vous semblez d’ailleurs avoir commencé à faire.

    Je vous invite même à dédier à cette controverse théologique un blog qui permettrait d’en débattre: je ne manquerai de proposer un lien vers vous à la première occasion.

    Le truc, c’est qu’en ce qui me concerne, je ne souhaite pas ouvrir un tel débat sur ce blog. Et c’est bien volontiers que j’assume l’étiquette de maître-censeur. Sachez qu’à Charlie, la censure a toujours été au cœur de mon projet éditorial…

  21. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Crapaud froid (2)
    Franchement, est-ce que j’ai une tête à plaisanter ?

  22. Nicolas Demorand Says:

    Putain, il m’ont fait chier à aller ce matin chez ces communisto-grévistes sous-développés de l’outre-mer. Si on laisse les éditorialistes aller sur le terrain, comment voulez-vous qu’ils travaillent sereinement et que leur inspiration s’exalte en production pertinente et originale ? C’est un peu comme si on retirait son écharpe à l’ami Barbier ou son 13ème mille-feuille à l’ami triple crème Alexei.

    Quit à traverser l’atlantique, je serai bien allé aux pays phare du monde civilisé (bien que dirigé par un semi-sombre, ce qui ne serait pas possible au Soudan, en Chine ou encore chez les culs terreux de la Corrèze, n’est-ce pas philou ?!).

    Toi au moins, t’es bien au chaud rue de Turbigo, soeur-Caroline te lit les Vèpres laïques et le vieux con antisémite n’est plus là pour te faire chier pendant que tu parles dividende avec Oncle B. Je t’envie car ici ça sent fort la banane nauséabonde (et antisémite) et Jégo à pas l’air très alaise (je ne sais pas pourquoi, il a qu’à les envoyer chier, ces barbares).

    Et puis comme dit si bien Voltaire : « la liberté s’arrète là ou les bananes poussent »,
    bien à toi,

    ND

  23. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ Nicolas “Doubout Kont Pwofitasyon” Demorand
    T’envoyer ainsi en Guadeloupe comme un vulgaire Yves Jégo, tout ça pour satisfaire aux caprices de quelques grévistes enrhumés, ça en dit long sur la chavezisation rampante de la radio publique.

    Sans compter que cette déportation s’accompagne d’un second scandale: à cause de ces égorgeurs de bananes, ma chronique a sauté.

  24. CopainDAvant Says:

    Allez avoue ! Si ta chronique a sauté, c’est que tu as pedu ton pari : t’as pas réussi à ne placer ni “antisémitisme” ni “Israël” (par les temps qui courent, comment peut-on parler d’autre chose ?).
    Que Dieu (chrétien) te pardonne mais la prochaine fois, ce sera une bite au cirage.

  25. skalpa Says:

  26. paul Says:

    pouah !

  27. bkjgkfglkf Says:

    Calomnies et raclures. Rien que du neuf en quelque sorte.

  28. lalignerouge Says:

    J’ai bien aimé ton blog donc je te le dis !
    bonne continuation !
    http://lalignerouge.wordpress.com/

  29. Bob l'éponge Says:

    Ralala! Philippe, vous êtes tristement prévisible et banal. Il y a des choses à dire en ce moment, la crise économique du millénaire, la Guadeloupe à feu, mais non, il faut que vous nous (re)serviez (ce matin sur france inter) du négationnisme et de l’anti internet. C’est vraiment triste de radoter ainsi, mais quand est-ce que France Inter vous vire et vous remplace par Porte?

  30. Philippe V., éditorialiste martyr Says:

    @ la lignerouge
    Merci pour vos encouragements. C’est si rare, à notre époque, les citoyens qui respectent les éditorialistes.

    @ Bob l’éponge
    N’étant pas vous-même éditorialiste, vous n’êtes pas le mieux placé pour déterminer quels sont les dossiers importants du moment. Sachez que si je consacre toutes mes chroniques à ces trois sujets (antisémitisme, négationnisme et Internet), c’est parce qu’ils recouvrent tous les autres.

    La Guadeloupe? Une île truffée de communautaristes antisémites. Regardez la façon dont ces grévistes alcoolisés stigmatisent la réussite des Békés, qu’ils comparent implicitement, à l’instar de Siné, à la famille Darty!

    La crise du millénaire ? La faute à Internet ! Entre subprimes et start-up, c’est bonnet blanc et blanc bonnet…

  31. Crapaud froid Says:

    « Sachez que si je consacre toutes mes chroniques à ces trois sujets (antisémitisme, négationnisme et Internet), c’est parce qu’ils recouvrent tous les autres. » : alors là, vous me faites bien rire! Toute l’intelligentsia parisienne est comme vous ?

  32. BécHameLle Says:

    salut mon Philou !

    Comment te dire l’immense bonheur ressenti en écoutant ta chronique sur Paris-Inter ?
    La base-arrière des négationnistes chomskystes qui y sévit aux frais du contribuables sait maintenant à quoi s’en tenir. Ah ! ah ! ah !

    Tu es en pleine forme, ne lâche rien !

    Calgon se joint à Moi pour te faire mille poutous mouillés.

    B-H

  33. Nicolas Krebs Says:

    « édito que la Ligue de défense juive s’est d’ailleurs empressée de diffuser sur son site »

    Au nom des auteurs du logiciel (libre, gratuit et open-source) SPIP, utilisé pour le site web http://www.liguededefensejuive.net/spip.php?article820, je décline toute responsabilité dans celui-ci.

  34. Crapaud froid Says:

    @Nicolas Krebs: quand on connaît les mœurs de certains, on se dit que votre commentaire ne manque ni de saveur ni de sagesse…

  35. Siné Says:

    Dans le cul Philippe !

    Ce soir, c’est ma tournée !

    A bientôt aux Prudhommes.

    Bob

  36. Krikri Says:

    Philippe, c’est l’horreur ! j’apprends à l’instant que le tribunal de Lyon (bien que situé en zone non occupée) a relaxé la bête immonde. Quitte au plus vite ce pays qui ne te mérite vraiment pas et viens te réfugier chez nous, au Luxembourg : Malka connaît très bien notre grand-duché, il y a sûrement prévu une base arrière en cas de victoire des islamonégationnistes ! sinon, pas de problème pour te planquer dans notre cave en attendant la libération de ton beau pays.

  37. Jean Richepin Says:

    Cette photo a été sûrement truquée par vos soins, Monsieur Val, car vous avez honteusement effacé la personne dont vous ne voulez plus entendre parler…

    La photo là :

  38. Crapaud froid Says:

    « Qui trop combat le dragon devient dragon lui-même. »
    Désolé de ne venir ici que chargé d’une humeur sérieuse et de n’avoir point envie de vous moquer. Néanmoins, j’ai apprécié comme une jouissance le petit message de Siné, et plus encore d’avoir découvert le site où l’on tombe en cliquant sur son nom. Merci pour la pub.

  39. Laurent J. editorialiste barbichu Says:

    Philippe,
    au secours les antisémites sont partout!
    On les savait dans certaines banlieues que l’on nomme pudiquement difficiles… les voilà arrivés à Versailles!
    La théâtre Montansier y propose jusqu’au 24 mars « Le marchand de Venise »
    http://www.theatremontansier.com/Le-Marchand-de-Venise.html
    pièce antisémite s’il en est avec tous les poncifs du juif usurier…
    Est-ce un hasard? le metteur en scène, qui joue également le rôle du juif Shylock se nomme Laval….
    Viiite une chronique pour réveiller les gens avant qu’il ne soit trop tard…

  40. Philippe V la * au cirage Says:

    JUe me demandai si c' »tait rare un editorialiste qui respect les gens…
    Ne re-cite jamais mon nom narvalo sinon je t’envoie une équipe DIRECT C CLAIRE
    FILS DE TA MERE

  41. Philippe V la * au cirage Says:

    JE M’APELLE PHILIPE JE N’AI PAS DE RESPECT ET JE ME CROIS INTELLIGENT!!! AVEC MA GUEULE D’ENFANT PAS DESIRé!
    LA *** AU CIRAGE J’AIME ça hummmm!!!!!
    Hein Philippe t’as aimé…t’en redemande???
    Maman t’as pas donné d’Amour?? normal avec ta gueule, un cauchemar si j’ai un gosse com toi je le noie à la naissance.

  42. Philippe V la * au cirage Says:

    Personne ne t’as jamais donné un brin d’Amour c’est pour ça que t’es aussi débil et laid!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :