Bonnets d’âne

ddddddd

Vous êtes contents de vous ? Vos parents se crèvent le cul à percevoir des dividendes, histoire de vous payer des études dans mon école privée de philosophie du management, et personne ne révise!

Je préfère vous le dire tout de suite: vos copies sont nulles. D’ailleurs je n’ai pas eu à me fatiguer pour les corriger, il n’y a quasiment que des feuilles blanches. Non, mais regardez les commentaires! Ah, ça, quand il s’agit de faire les pitres et de parodier Ben Laden prononçant ses fatwas, y a du monde au balcon, hein, Redecker! Mais pour ce qui est de réviser la géopolitique éditoriale, les droits de l’homme laïque ou l’histoire de la Guerre des civilisations, là, c’est une autre histoire.

Mon petit Riss, une fois n’est pas coutume, tu as bien travaillé: 18 sur 20, tu ne m’avais pas habitué à ça jusque-là. J’espère que tu ne t’es pas aidé d’une antisèche… Les autres, prenez exemple sur votre camarade. Lui au moins, il lit Charlie Hebdo au lieu de passer ses soirées vautré devant des séries télé.

Je vous préviens, c’est bientôt les partiels. Et l’interro d’hier, ça n’était que de la petite bière sans alcool comparée à ce qui vous attend. Alors vous avez intérêt à revendre vos Playstations pour acheter les livres de Dominique Sopo et de Bernard-Michel Houllebéachèle si vous voulez avoir une chance de prendre un jour ma suite sur France Inter ou i>Télé.

Pour ceux que ça intéresse, donc, voici les corrigés:

Question 1 (la plus facile) : qui s’en prend plein la gueule dans mon édito d’hier consacré à la grossesse de Rachidadati? Comme Riss l’a très justement analysé, c’est bien sûr, et comme chaque mercredi depuis bientôt huit ans, “Internet, cette hydre à cent têtes qui permet aux négationnistes et aux fans de Siné de s’exprimer et de combattre la démocratie et ce, depuis l’Affaire Dreyfus, qui a fait de [moi] la Marne de la Pensée des Lumières.”

Question 2 (là, il y avait un piège) : qui évoque, dans sa chronique de Charlie, le “tchador publicitaire” qui défigure parfois le meilleur quotidien de centre-droit du pays? Eh oui, là encore, Riss avait vu juste: “c’est Charb, qui a su se faire pardonner sa traîtrise lors du rassemblement des pochtrons du Groland”. Pour leur peine, Charb et Riss gagnent une affiche du Parti du peuple danois dédicacée par l’immense caricaturiste charlesmarteliste Kurt Westergaard.

Question 3 (une question de culture générale): à quel immense républicain mondain, fils spirituel de Julien Dray et de Fadela Amara, ai-je offert un encart de publicité gratuit, dans mon avant-dernier édito, vantant son admirable ouvrage: Laïcité, j’écris ton nom au napalm? À Dominique Sopo, évidemment, le pourfendeur courageux du racisme antiblancs, le défenseur de tous les moutons sans défense égorgés dans les baignoires de l’islamo-gauchisme rouge-vert-de-gris.

Question 4 : après Renaud Dély il y a quelques années et Anne-Sophie Mercier plus récemment, quel journaliste thatchérien viens-je de recruter à Charlie pour vous faire vivre, comme sur LCI, l’élection présidentielle américaine. Bravo Riss, c’est bien Jean-Luc Hees, le crooner de la Maison Ronde, l’ami des pharmaciens, l’homme qui m’a ouvert autrefois la porte de France Inter pour y lancer, chaque semaine, un Appel du 18 Juin.

Question 5 (incontestablement la plus difficile) : qui m’a consacré ces jours-ci une ode ravissante que j’ai faite encadrer en lettres d’or dans le salon VIP de Charlie Hebdo? Non, ce n’est pas Carla Bruni-Sarkozy. Non plus: ce n’est pas Christine Ockrent-Kouchner. Trois fois non, ce n’est pas Anne-Aymone Giscard d’Estaing! Il s’agit d’une quasi-inconnue. Qui plus est, d’une blogueuse. Eh oui, je sais, c’est à peine croyable! Elle s’est probablement évadée de ce camp de concentration qu’est le Ouèbe, ce “Moyen Âge” où, comme je dis toujours, “les corps réels ne cessent de rôtir sur les bûchers virtuels”.

En tout cas, elle au moins a su me comprendre. Pas comme cette Ségolène. Vous ai-je déjà dit qu’en pleine guerre islamo-danoise des caricatures, alors que je risquais ma tête, devant la cour d’assises islamique de Paris, cette pimbêche, plutôt que de se rallier à ma Croisade, m’avait simplement adressé un SMS – téhérano-munichois – dont l’écho tragique me réveille encore en sursaut certaines nuits?

Vous serez relaxé… Inch’Allah !
Ségolène Royal

Publicités

Étiquettes : , , , , , , ,

20 Réponses to “Bonnets d’âne”

  1. valerie Says:

    une quasi inconnue ?

    il est malade lui.

  2. vlg Says:

    Cher Philippe, j’ai eu le privilège d’entendre votre chronique ce matin sur France Inter. Je ne peux que louer votre courage, vous qui tel un moderne De Gaulle, n’avais pas hésité une seule seconde à dénoncer le tropisme nazislamiste du PS qui – en bon partisans du traité de munich qu’ils sont – a voté contre la défense de la démocratie et de la liberté en afghanistan et pour le soutien à l’invasion Ben-Ladiste.

  3. Nicolas Sarkozy Says:

    Bonjour Philippe.

    A chaque nouveau numéro de Charlie que je lis, je félicite Carla de m’avoir permis de te rencontrer.

    J’ai apprécié le petit encart anonyme en page 4 pour soutenir l’action de l’Occident en Afghanistan, même si je désapprouve l’appel à envahir militairement les paradis fiscaux. Sache que la possibilité d’appeler notre deuxième porte avion Charlie Hebdo est à l’étude.

    J’adore mon faux journal de la semaine en page 5 ( encore anonyme ), à tel point que j’envisage d’engager son auteur, qui visiblement m’admire, afin de remplacer Gaino quand ce dernier fera sa crise. Peux-tu me le présenter ?

    Et si tu pouvais virer Luz, ce serait parfait.

    Amicalement.

    Ton ami et soutien, Nicolas.

  4. spino-for-ever Says:

    @ goulagophile

    j’ai aussi eu cette illusion auditive. J’apprends ce soir que nous nous sommes trompés, il s’agissait en fait de la lecture à voix haute du Figaro:

    http://www.bakchich.info/article5180.html

    ou alors ça y ressemble vachement.

    en tous cas nous sommes sur la bonne voie : encore un petit effort et notre ami Philippe et sa guitare seront engagés par le Haut commandement des forces de pacification pour aller remonter le moral de nos troupes cantonnées chez ces grosses tarlouzes barbues-z-et enturbanées.

    Oh! oui : Philippe chantant la Madelon a capella en foulant de ses rangers les ruines fumantes d’un dégât collatéral hospitalier fraichement nappé de bombinettes gracieusement offertes par le Camp de la Liberté.

    allez, une pétition !!!

    Béhachelle, avec nous !

    S.

  5. philippeval Says:

    J’enrage !

    À 4h40 ce samedi, ma chronique d’hier matin n’est toujours pas mise en ligne sur le site de France Inter. Sabotage? Complot? Conspiration? C’est probable…

    Car comme par hasard, c’est pareil chez France Culture: on ne peut toujours pas savourer le tir croisé triangulaire Fourest-Slama-Adler.

    Dans tout coup d’État, l’une des cibles prioritaires est la radio nationale.

    Aussi je pense que lorsque vous lirez ces lignes, soit nos appels au jihad républicain auront, enfin, été ouébodiffusés vers tous les PC de l’Alliance atlantique, soit les Talibans auront pris possession de la Maison de la Radio.

    Ami, entends-tu le vol noir du corbeau sur nos plaines ?…

  6. Antoine Block Says:

    Ça y est, Philippe, les chroniques de Caroline et de Adler sont en ligne.

    La première nous donne encore une éclatante démonstration de la puissance d’analyse géo-stratégico-historico-philosophique de mademoiselle Fourest.

    En deux mots (3mn 30), elle nous y explique — vois comme elle a le sens du renouvellement et de l’inédit — que Thierry Meyssan est non seulement une crapule islamo-nazie (ce qu’elle et toi aviez établi de longue date), mais qu’il est aussi désormais l’âme damnée de Vlad Poutine et qu’il appelle au réchauffement de la guerre froide.

    Comment Mademoiselle Fourest en arrive-t-elle à cette étonnante conclusion ?
    D’abord en retraçant à gros traits (mais le portrait d’un grossier personnage mérite-t-il un autre traitement ?) le passé de ce sulfureux personnage. Mais vous savez tout cela, Philippe : Thierry Meyssan a été copain avec les catholiques (engeance qu’à Charlie, vous détestez presque autant que les Mahométans) et il s’est même compromis à militer pour la reconnaissance des droits des homosexuels. Vous comprenez bien que l’indignité d’une telle cause soulève le cœur de Carolibne Fourest-Palin…

    Mais surtout, la dame rapporte le discours que M. Meyssan a tenu sur une radio moscovite (oui, oui, Yvan le Terrible, Raspoutine, Staline et désormais Meyssan !), discours dans lequel il a osé émettre des réserves quant au comportement prétendûment agressif de l’empire bushien. Ce Meyssan a décidément toutes les impudences ! Je sens qu’il serait bien capable de réclamerque les USA puissent être poursuivis devant le TPI, au prétexte des quelques 150.000 victimes civiles de la guerre contre le terrorisme, comme la première république islamo-bananière venue.

    Mais la canaille ne s’en est pas tenue là : il a même encouragé l’ours russe à résister à l’hégémonie US, fût-ce par la force, s’il le faut ! Vois comme ces gens-là osent tout.

    D’ailleurs, Caroline l’a rappelé : c’est à ses disciples que l’on juge un homme. Les délires de Meyssan trouvent une oreille complaisante chez un comique troupier comme Jean-Marie Bigard, dont la vulgarité et le populisme ne peuvent que choquer, cher Philippe, le chansonnier, l’écrivain, le philosophe et le grand journaliste que tu es. Les unes de Charlie, c’est tout de même un peu plus classe et d’un autre niveau que les affiches de Bigard, non ?

    C’est à ses disciples que l’on juge un homme, disais-je. D’avoir engendré Fourest — sortie de ta tête toute armée et casquée, comme Minerve du crâne de Jupiter — suffit à faire de toi définitivement l’égal des Dieux.

  7. penaud-for-ever Says:

    karamba !

    le sieur Fontenelle, fourbe comme un Siné, a viré son billet sur l’édito du Fig’!

    ça se payera !

    S

  8. L'écharpe de Christophe Barbier Says:

    C’est une écharpe que tu portes sur ta photo sur le site de France Inter ?

    Ce serait sympa que tu l’apportes la prochaine fois que tu dineras avec Christophe. Pendant que vous parlerez du renouvellement obligatoire, mais qui se fait attendre, du logiciel politique de la gauche, ton écharpe et moi ferons connaissance, voire plus si affinités.

  9. Daniel Leconte Says:

    Quelle bande de salopards ! Tous des vendus ! Des collabos fascinés par Tariq Ramadan ! Déjà, le boycott généralisé de notre œuvre d’art destinée à éveiller les consciences du peuple insouciant face aux nazislamisme, ça m’avait bien foutu les boules !! Mais voilà qu’ils montent des opérations de calomnies contre Kurt Westergaard, ce symbole de l’humanisme occidental face à l’obscurantisme barbu, celui sans qui notre chef d’œuvre cinématographique n’aurait pas vue le jour ! Je comprends, c’est la guerre, faut encaisser les coups comme ils viennent, mais là, c’est tellement fourbe, c’est tellement bas. Je suis sûr que tu accuses le coup, toi aussi, Philippe, mais crois-moi, on ne les laissera pas calomnier ainsi Kurti… Et si tu lui filais la place laissée vacante par ce vieux nazi de Siné ? Dans la résistance, faut s’entraider ! Si on les laisse faire, ils seront capables un jour d’affirmer qu’à tes heures perdues, tu tiens le crachoir dans des meetings du MEDEF ! Ils inventeraient n’importe quoi, ces gaucho-benladeniste !

  10. bjm Says:

    Mon cher Philippe,

    Cette nouvelle semaine commence bien mal.
    La chronique de vendredi dernier n’est toujours pas disponible.
    Je me suis pourtant plaint de cette censure, mais les chavézo-mermetiens ont beaucoup de pouvoir dans cette maison ronde.
    Pourtant, j’aurais bien aimé vous réécouter, votre saillie sur les députés communistes était tellement drôle que Nicolas (Demorand) a failli s’étrangler en avalant son croissant et recracher son café!
    J’ai voulu faire profiter de votre lyrisme à mes amis qui n’ont pas eu la chance de vous entendre en direct live, et ils sont bien désappointés..
    A propos, méfiez-vous de votre « collègue » qui vous précède chaque jeudi à ce même micro, je sais de source sûre que c’est un agent benlado-besancenotiste, et je ne serais pas surpris qu’il sabote votre siège ou dépose de l’anthrax sur le micro…

    Mais il y a pire, l’infâme Fontenelle a remis ça sur son blog en se prenant à votre ami Daniel:
    http://www.bakchich.info/article5196.html

    Avez-vous vu cette phrase en fin d’article?
    «Mais là, je voudrais quand même redire à Leconte que dans la vraie vie, et si vraiment il cherche une ceinture noire (septième dan) dans l’art (difficile) de salir « les gens pour ne pas avoir à discuter avec eux » – un expert, un mec vraiment spécialisé dans le si-que-t’es-pas-de-mon-avis-c’est-que-t’es-un-nazi ?
    Le mieux est qu’il se plonge dans la production éditoriale de son copain – le (vaillant) héros.»
    Je le propose pour le concours Godwin…

    Ne lâchez rien, mon cher Philippe et bon courage.

  11. Jean-Baptiste Thoret Says:

    @ Nicolas : Le Guaino de Charlie Hebdo s’appelle Philippe Labarde. Il est également l’auteur d’une fausse lettre de vous à votre excellent camarade Doubeuliou, vendue à Bakchich, avant que ce site ne devienne un Minute d’extrême-gauche valophobe (un tournant qui lui à fait perdre ses deux meilleurs collaborateurs : Philippe et moi-même).
    Philippe dépose ses chroniques, écrites à la main en lettres capitales hésitantes, directement au journal, le lundi, jour de bouclage. Il y a toujours une stagiaire dans le coin pour les taper ! Heureusement aussi que nous avons de bons correcteurs !

    Merci encore cher Nicolas, pour ton soutien sans faille à notre journal et à notre vénéré patron, si brillant (pas comme cet abruti de Gérard Biard, qui ose couper mes fulgurants articles en dépit du bon sens) !

  12. philippeval Says:

    @ tous
    Vraiment désolé, j’ai du retard dans mon courrier à cause de cette foutue crise d’asthme qui me cloue sur mon lit de douleur depuis ce week-end.

    Mon allergologue laïque pense que je fais une réaction à la censure islamiste. Y a vraiment trop de choses qui disparaissent sans laisser de traces, sur cet Internet de malheur, surtout quand elle dérangent les puissants – le PCF, Thierry Meyssan, Siné…

    Par exemple, tapez « Daniel Leconte” (Bénie soit Sa Grand-Mère) sur le nouveau site de Libé, vous verrez le résultat: deux crottes de bique insignifiantes, en tout et pour tout. Autant dire que les talibans ont déjà gagné la guerre de l’information.

    Ils ne perdent rien pour attendre.

    Ma convalescence sera terrible !

  13. philippeval Says:

    @ Jean-Baptiste Thoret
    Merci pour vos précisions érudites.

    Figurez-vous que je n’avais jamais entendu parler de vous, ni même de ce Philippe Labarde, du fait probablement que je ne lis que mes éditos dans le journal. Je suis ravi en tout cas d’apprendre que nous sommes collègues de bureau – façon de parler, bien sûr; chacun sait que j’ai trop d’occupations pour y passer du temps, au bureau.

    À l’avenir, je ne manquerai pas de dévorer vos critiques gastronomiques.

  14. Caroline Fourest Says:

    Cher Philippe,

    Ainsi, tu souffres d’asthme, comme Proust. Et comme Proust, tu es l’auteur d’une oeuvre qui deviendra, je le sais, une cathédrale de la pensée des Lumières et un phare de l’Occident.
    Je ne doute pas que ta madeleine soit la Tourtel que tu dégustes à chaque fois que l’un de tes éditos abat, tel un missile estampillé US Army, le mur de l’ignorance talibano-toddienne ( Todd, la crapule qui soutient le retrait de l’Afghanistan et qui se permet de critiquer les USA ).
    Courage, Alexei pense à toi et sacrifie chaque jour son troisième mille-feuilles de 10 heures le temps que tu te rétablisses.

    Caroline.

  15. spino-for-ever Says:

    ça alors !!!

    Mon Philippe !

    Labarde signerait anonymement (sic.) dans Charlie le Journal de Carla ?!??

    Et tu ne m’en aurais rien dit, mon cochon ?

    Alors que son ex-comparse Cohen, qui au passage doit bien passer à la caisse pour toucher ses droits d’auteur sur la Face Karchée de S., se permet sur le site de Marianne, cet infâme torchon révisionniste, de faire état de vos méthodes « malsain[es], qui rappelle[nt] les procès staliniens » ?

    C’est vraiment n’importe quoi !

    Reprends toi, nom de Dieu !

    Frère Charb, pour te complaire, rimaille maintenant des « chansons » qui nous rappellent le meilleur de Brassens et Félix Leclerc et Léo Ferré et Bobby Lapointe réunis.

    Sœur Caroline met le Monde à tes pieds.

    Ça c’est la classe!

    Mais Labarde, franchement… pourquoi pas Bedos pendant qu’on y est ? Ou le Bonnaud en culottes courtes ?

    Je vois que tu as besoin de repos.

    amicalement

    S.

    ps: pour ton asthme, je t’assure, tire une latte sur le gros joint de ton bassiste ! C’est de l’afghan, y’a pas mieux pour dilater les bronches. À bon entendeur…

  16. bjm Says:

    Cher Philippe,

    Remettez-vous vite!
    L’infâme Fontenelle profite de votre faiblesse pour vous assassiner une fois de plus!
    http://www.bakchich.info:8080/article5252.html

    et cite Hitler dès la troisième ligne!
    Il veut vous ravir le prix Godwin!

    Je vois que vous avez remarqué qu’une grosse partie du peloton cycliste est soigné pour l’asthme, car les médicaments augmentent les capacités respiratoires et ne sont pas considérés comme dopants…
    Nul doute qu’avec ça vous garderez votre maillot à points…

  17. Oncle B Says:

    @ spino : Aucun problème avec Labarde, c’est un véritable homme de gauche. D’ailleurs, nous avons écrit trois livres ensemble. Labarde a également préfacé l’un des livres de notre directeur adoré (et si la mémoire de ce dernier flanche à ce sujet, il faut l’excuser : non, ce n’est pas Alzheimer, il est juste un peu surmené) et co-écrit un ouvrage avec notre estimé collègue Bernard Guetta, un autre grand humaniste que le monde entier nous envie.
    Avec un CV pareil, je ne vois vraiment pas ce que vous lui reprochez…

  18. spino-for-ever Says:

    @ bmj

    et paf !

    encore un billet qui saute !
    le compteur Godwin du sieur Fontenelle a encore disjoncté !
    Niark ! Niark ! Niark !

    @ Oncle B

    salut Tonton !

    je lis ici et là que votre « ami » Ph. Labarde serait  » un « compagnon de route » de l’hebdomadaire Bakchich (2008) ».

    je sais qu’internet est la neo-kommandantur-gna-gna-gna, je prends ce que j’y trouve avec toutes les pincettes d’usage, mais quand même je m’interroge : qui héberge le sieur Fontenelle ? Bakchich. Qui ouvre ses pages électroniques au gâteux Arthur (l’écolo passéïste islmo-nazi de Meydeux, pas le toujours juvénile animateur multicartes et autobronzant de la télé que le monde nous envie) ? Bakchich. Et donc, tout ça avec la caution morale de Ph. Labarde…

    Homme de « gauche » ?

    Ah ! ah ! ah !

    narquoisement vôtre,

    S.

    ps : de grâce, remettez-vous vite !

  19. Oncle B Says:

    @ Spino : J’ai lu ça ici ou là également. Mais comme Jean-Baptiste l’expliquait plus haut, ce cher Philippe et lui ont courageusement quitté Bakchich depuis que ce dernier publie des articles contre Philippe (V.).

  20. spino-for-ever Says:

    @Tonton

    ça m’apprendra à lire en entier tout bien comme il faut… quel est le fils de chienne d’infidèle qui m’a refilé ces verres de lunettes à la con !?!!?

    quand même, il y a beaucoup de tournements, retournements et détournements de vestes autour de toi, mon Philippe. Gaffe que la Très Pieuse Caroline ne vire géronto-sinéphile ou que SAS le Prince Malka ne décide de marcher sur les traces de Me Vergès…

    par ailleurs : bravo pour la colonne de Gébé, qu’on a crû un instant ressuscité. Tu vien de regagner un bon millier de lecteurs en exhumant le vieux contestataire… Cavanna a encore rien dû comprendre !

    so long

    S.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :