Les trente deniers de Charb

légende

En juillet, en pleine affaire Siné, Charb avait désavoué son vieil ami antisémite pour se rallier à ma pétition collective personnelle exigeant son départ de “Charlie”. Je l'entends encore me jurer éternelle fidélité. Ci-dessus, à la fin d'une conférence de rédaction, il se précipite pour me donner le baiser de la soumission. Que ne me suis-je méfié de ce Judas à lunettes!

Ce matin, c’est un coup de fil de Riss, affolé, qui m’a tiré du lit:

– Philippe, ça craint. T’es sûr que c’était une bonne idée d’emplafonner à nouveau Internet dans ta chronique sur France Inter, vendredi? Parce que d’après ce que je vois sur Gougueule, à côté du pilonnage qui se prépare contre nous, le bombardement de Dresde ressemblait à une gentille averse de printemps…

– Mmmhhh ? Tu veux dire que ces cyber-faquins n’ont pas eu leur dose? Ils remuent encore? Attends que je leur règle leur compte sur i>Télé!

– Ben tu vois, j’ai comme un doute: c’est plus de l’huile que tu jettes sur le feu, là, c’est du kérosène. Et si tu calmais le jeu pendant quelques semaines? Je sais pas, moi, tu pourrais revenir à des sujets plus légers, comme les imams qui ont infiltré la cour d’assises de Rennes pour imposer aux jurés de faire le Ramadan. Caroline m’a d’ailleurs envoyé un mail pour me dire qu’elle tenait un gros scoop là-dessus: il paraît qu’en fait le père de l’enfant de Rachida Dati serait Frère Tariq! Les femmes magistrats devront bientôt rendre la justice en burqa et la lapidation sera introduite dans le code pénal au début de l’année prochaine…

– Écoute Riss, il y a des choses avec lesquelles ont ne peut pas transiger. Ce n’est pas à toi, mon fils spirituel, mon Petit Scarabée, que j’apprendrai que le XXIe siècle est soumis à trois grands périls: les Arabes, l’extrême gauche et l’Internet. Je dois me battre contre cette hydre à trois têtes, quel qu’en soit le prix. Comment crois-tu que j’intègrerai un jour l’Académie française, si je ne me montre pas digne de la mémoire de Jean-François Revel, qui m’a tout appris?

– C’est toi le chef, Philippe: c’est toi qui décides. Mais je voulais aussi te prévenir qu’il y a un truc qui risque de t’énerver un peu…

– Que veux-tu dire ? Je croyais que Siné Hebdo avait décidé de ne pas parler de moi?

– Non, non, c’est pas Siné… C’est… heuuu, comment dire… Acrimed…

– Vade retro ! Ne prononce jamais ce nom-là devant moi! Tu sais bien qu’il fait partie des mots interdits, avec Halimi, Bourdieu, Mermet et quelques autres dont j’ai affiché la liste dans les couloirs du journal!

– Excuse-moi, Philippe, mais j’ai vraiment pas le choix. Ce matin… heuuu… l’association de critique des médias dont on ne peut pas dire le nom a publié “Une histoire de Charlie Hebdo”. Un article dégueulasse, écrit par… euuhhh, enfin par un type tout aussi dégueulasse dont on ne peut pas non plus dire le nom… Il y a des dates, des faits, des citations, bref: ça rappelle la presse des années 1930 et son cortège de dénonciations antijuives…

– Riss, je suis au siècle naissant ce que le capitaine Dreyfus fut au XIXe siècle finissant. Ils peuvent bien me calomnier, me déporter, Alexei et Bernard doivent déjà être en train rédiger leur J’accuse en ma faveur!

– Je n’en doute pas, Philippe, mais il faut que tu saches qu’il y a dans cet article une vidéo qui risque de te mettre hors de toi… Je ne sais pas trop comment t’en parler, mais enfin, heuuu…

– Quoi ? Que veux-tu dire ? François Bayrou a-t-il annoncé qu’il se désabonnait de Charlie?

– Non, c’est pas vraiment ça. Disons qu’il y a un de nos collaborateurs, enfin, pour être précis, un de nos rédacteurs en chef qui… qui… qui… qui dit que… enfin, euuuh…

– Qui dit quoi?

– Qui dit que s’il lançait un journal, tu ne travaillerais pas dedans…

– Je n’entends rien, parle plus fort!

– Il dit que Val est tellement atypique dans Charlie Hebdo… c’est lui le directeur et c’est lui qui ressemble le moins au journal. […] Si j’étais directeur d’un journal et si j’avais les moyens de faire un journal, il n’y aurait pas Val dans le journal. En tout cas, ce qu’il exprime dans le journal, ça n’existerait pas.” Voilà ce qu’il dit exactement, Philippe… Bon, ben, dis donc, l’heure tourne. Je vais devoir aller déposer les enfants à l’école, hein, on se parle plus tard…

– QUI ? Qui est le fils d’ayatollah qui a déclaré ça?

– Tu es sûr que tu ne m’engueuleras pas si je te le dis?

– Son nom! Je veux son nom! VITE!

– C’est… Frère Charb…

– Comment! Ai-je bien ouï? Frère Charb, dis-tu? Pas notre Frère Charb à nous, quand même? Tu veux sans doute parler d’un homonyme?

– Heuuu… ben, non… je parle bien du nôtre. M’enfin rassure-toi, il a pas dit ça au jité de France 2: c’était au Festival de Groland, en 2007. Va sur Dailymotion et tape: Charb + Acrimed, tu verras…

– …

– Philippe ? Ça va ? Tu te sens bien ? C’est quoi ces hurlements lugubres que j’entends derrière toi? T’as adopté un loup chez Luce Lapin ou quoi?

– Riss, mon petit Riss, je crois bien que la France compte un chômeur de plus ce matin. Mais cet Iscariote-là a intérêt à profiter de ses trente deniers car il n’aura même pas le temps d’aller au bout de son délai de carence avant de voir sa mort en face. Son cadavre pourrira bientôt dans une fosse commune du cimetière de Damas, j’en fais le serment.

– Tu veux dire que…

– Ah, il va l’avoir sa fatwa, notre Frère Tuck! Il va savoir ce qu’il en coûte de provoquer mon courroux. Appelle Caroline et Cabu: réunion de crise à 13h30 chez Lipp.

(bip bip bip)

Je le savais ! Oui, je savais bien que les traîtres et les crétins, pour une fois réunis, s’étaient infiltrés dans les colonnes de mon bel hebdomadaire, et même jusque sous mon lit.

Charb, infâme collabo! Félon! Infidèle! Renégat! Tu es aussi perfide et sournois qu’un Frère musulman!

Je t’ai tout donné, sans méfiance. Je t’avais même inscrit, sur mon testament philosophique, parmi mes principaux héritiers, aux côtés de Caroline et Dominique Sopo. Un avenir radieux te souriait, nous aurions pu arrondir nos fins de mois en égayant de concert les colonnes du Journal du dimanche… Et voici que tu m’achèves à l’heure où les vautours islamo-gauchistes tournoient autour de ma carcasse…

Délimocheune ! Tu as donné une interview à Délimocheune, cette Radio Paris du Ouèbe que n’eût pas reniée Darquier de Pellepoix.

J’imagine que les gestapistes de Rezo.net, la maison-mère de la Kommandantur libérale, doivent s’en frotter les griffes. Et que, dans son luxueux palais de Caracas, le Duce du Cône Sud a déjà sablé le champagne.

Chomsky, si tu me lis, je sais bien que tu es derrière tout ça. Mais tu ne perds rien pour attendre, sale linguiste de vipère! J’ai le bras long à Washington…

Publicités

Étiquettes : , , ,

25 Réponses to “Les trente deniers de Charb”

  1. Dan Says:

    Un seul mot bravo… et continuez (Oups ! ça en fait plus…)

  2. Camille Says:

    Cher Philippe… Ces cons de Sardons (tiens, ça rime !) remettent ça. Cette fois, c’est ton ami Richard Malka qu’ils attaquent !
    http://parlons.de.rinfhon.free.fr/?p=192

    Bon courage à vous deux et vive la « finance sacrée » !

  3. Xavier Says:

    Un peu de décence tout de même et de respect pour les morts, oser élever Val au niveau d’un Revel. m’enfin. Sinon continue Philippe!

  4. matthieu Says:

    Monsieur Val,

    C’est avec ferveur que je prends régulièrement connaissance de vos propos sur ce site, et je me demande si votre initiative a l’écho qu’elle mérite.

    Est-ce par timidité que vous vous refusez à signaler l’existence de votre blog aux différentes plates-formes consacrées à celui que vous avez si bien fait de renvoyer ?

    Il me paraîtrait normal que vos adversaires aient la décence de signaler votre contribution au débat afin que chacun puisse avoir une vision aussi large que possible des enjeux de l’affaire qui vous oppose à Siné.

    En tous cas, continuez !

  5. Antoine Block Says:

    Excellentissime !

    Rarement, un blog nous arrache un sourire, mais ce texte m’a fait pisser de rire !
    De l’esprit, de la lettre, de la légèreté, de la vivacité. Un pur délice.

    Je découvre votre blog et n’ai pas encore découvert vos autres textes, mais je tenais d’abord à vous dire combien celui-ci est excellent. Non : excellentissime !

  6. Stella Star Says:

    Zut alors, voilà qu’hydre est devenu femelle…

  7. La maman de Philippe Says:

    Xavier a dit « Un peu de décence tout de même et de respect pour les morts »

    Monsieur Xavier, ne refaites jamais cela. J’ai cru un instant que mon Philou était décédé. Vous n’imaginez pas ce que c’est, pour la maman d’un génie médiatique comme Philippe, l’angoisse d’apprendre les mauvaises nouvelles par la presse. Ne refaites jamais ça, galopin !

  8. tony Says:

    bon, et bien je sens ici que continue à s’aveugler la bête vieillissante. est ce lié à sa calvitie non assumée?
    Philippe Val, dans vos silence dans les conférences de presse à Cannes, j’ai bien ri de vous trouver muet face à mes questions.
    l’humiliation que vous commencez à vous infliger par une attitude aussi stupide devient jouissive. vous devenez je crois un des sujets les plus droles de la place.
    tenez bon et faites nous rire encore.
    continuez à vous montrer aussi raciste, petit, nous sommes monbreux à garder un oeil sur votre déchéance, à votre style toujours décévant. votre incapacité à être intelligent devrait servir d’exemple aux enfants.
    val ou le croquemitaine de l’intelligence.
    savoureux.
    bonne nuit charlie, l’agonie est bientot terminée.
    bonne nuit Val, bientot en duo informatif avec jerry springer sur Direct 8.
    VIVA!!!!!!!

    ps: sans commentaire de cet édito juste « nul »
    Philippe, à la découverte de ton ego, cette situation de honte doit t’être insupportable, cet échec de finir dans la lumière, la reconnaissance…
    pauvre petit chéri….

  9. Greg Says:

    N’en déplaise aux pédonazis anti-américainstes bêlants, Philippe V. a été, reste, et restera un phare dans l’océan de ténèbres qui s’évapore du marécage puant qu’est devenu l’Internet Francophone.

    Cheville ouvrière de la pensée du 20e siècle, Monsieur Philippe V. marquera aussi sûrement le 21e de la fulgurance jubilatoire de son combat contre la pensée unique des trotsko-capitalistes de bas étage qui font le déhonneur de la France.

    Continuez, Monsieur V. ! Le monde a besoin d’hommes tels que vous.

  10. Raoul Says:

    Frère Tariq est très porté sur le X mais alors là, pour ce scoop, j’ai du mal.
    Avec POU-DENTS DE LAPIN, inconcevable, mais enfin il ne faut plus s’étonner de rien.
    Révelations détonnantes à venir. Et vraies celles-ci.

  11. Fabien Says:

    Des conneries ce scoop de Fourest.

  12. DENTS DE LAPIN Says:

    Pas si sûr, en fait.

  13. valdinguette Says:

    MONSIEUR Val

    une précision tout de même au rapport qu’ici même tu rapportes.
    C’est que Charb, il l’a pas fait exprès.

    Il est pas du genre à dire tout haut ce que tous pensent tous bas, ah ça non surtout pas.

    Internet l’a trahi. Internet fautif: encore un épisode qui rappelle tes dons de visionnaire et grand penseur du bourbier contemporain.

    Sans parler du fouille-merde – pas Denis Robert cette fois, mais presque – qui se prend pour un journaliste d’investigation à raconter au peuple des histoires qui le regarde pas.

    En toute humilité, je crois Monsieur Val que ces quelques détails sur la machination contre toi ourdie auraient leur place dans un prochain édito. L’occasion de rabâcher un de tes énervements salutaires qui décillera le bourgeois.

    Tu ne m’en sauras même pas gré. C’est de bonne guerre. Tout le monde a pas la chance – la charge – d’être Toi. amen

  14. philippeval Says:

    @ Maman,
    tu voulais savoir l’autre jour ce qui me ferait plaisir pour mon anniversaire dimanche prochain. Oserais-je te demander si Papa et toi pourriez faire empailler Charb?

    @ Fabien,
    On n’a pas le temps de vérifier! C’est la guerre, Monsieur, et à la guerre on publie d’abord et on réfléchit ensuite – comme le reste du temps, d’ailleurs, mais avec encore plus de sérieux.

  15. antikon Says:

    Val, toi qui a publié les nauséabondes caricatures du prophete tu oses parler de la presse des années 30 à propos du travail d ‘ acrimed…

    warf warf warf

  16. elias13 Says:

    j ai vu la video en question?? ha ha ha ha hi hi hi hi bravo pour ton sens de l humour … de qualite en plus ?la guelle qui doit faire l encule de val

  17. riss Says:

    wow! quel punch!

  18. ANTISIONISTE Says:

    P VAL ton torchon ne plus jamais il ne rentera chez moi,tu n’es plus crédible tellement tu pu la mauvaise foi.En tout cas car SINE,tout le monde à su qui te commande et au ordre de qui tu marche et tu ose parle de liberté d’expression,quel toupet!!!!!!!!!!!!!!!Tu es comme pas mal de medias aux mains des sionistes.

  19. lecteur aléatoire Says:

    Très drôle.

  20. li Says:

    affreusement bon! ce blog

  21. alcofribas nasier Says:

    Chers amis de l’expression libre ouèbistique,
    Ah si Philippe Val n’était pas là pour cristalliser vos haines et vous faire exister un peu, que deviendriez-vous? Sur qui s’abattraient votre ire et votre courroux?
    Vous parvenez à le rendre sympathique, chapeau.
    PS: Qui peut offrir des cours d’orthographe à antisioniste. Merci

  22. piki Says:

    Monsieur Val,
    Je tenais juste à vous informer, je ne sais pas si c’est le lieu mais bon… J’étais un acheteur régulier de Charlie Hebdo et un spectateur aprréciant vos interventions tant dans la presse écrite et audiovisuelle.
    Je ne le suis plus depuis votre décision d’avoir “viré” le dessinateur Siné, réaction incompréhensible et qui m’exaspère. Il contribuait largement à la qualité de votre hebdo et je suis attristé de savoir que même dans Charlie la liberté d’expression n’a pas sa place entière.
    Je ne sais pas si ce commentaire sera publié ou même lu, mais me voilà tout de même soulagé d’avoir expliqué pourquoi vous aviez perdu un lecteur assidu.
    Piki

  23. philippeval Says:

    @ Piki
    Merci pour votre franchise.
    J’étais justement en train de regarder la courbe des ventes de Charlie Hebdo, à côté de laquelle celle des différents indices boursiers fait office d’aimable piste verte, et je crains que vous ne soyez pas le seul à m’avoir été infidèle.

    Comme je suis beau joueur, je ne puis que vous inciter à investir les économies ainsi réalisées dans un abonnement à CQFD (si, bien sûr, vous ne craignez pas d’être tondu le jour où mes amis du Figaro et moi-même aurons terrassé l’hydre hitléro-trotskiste)…

  24. Greg Says:

    Hack again?!

  25. gadget cadeau Says:

    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you design this website yourself or did you hire someone to do it for you? Plz respond as I’m looking to construct my own blog and would like to find out where u got this from. appreciate it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :